Magazine Culture

Californication [Pilot]

Publié le 01 septembre 2007 par Lulla

1x o1  Pilot

vlcsnap_166189
Quel plaisir de retrouver David-Fox Duchovny-Mulder dans le rôle principal d'une série plutôt prometteuse ! Californication c'est l'histoire d'un écrivain d'une quarantaine d'années, accro au sexe, qui est en manque d'inspiration pour son prochain livre. Il a une fille de 12 ans et une ex-femme avec qui les choses ne se passent pas trop mal. Elle est sur le point de se marier. Quant à sa fille, elle commence sa crise d'adolescence en arborant une attitude un peu provocatrice et un look gothico-rock. Bref, les ennuies commencent ...

vlcsnap_167085
Hank est un obsédé du cul, mais vraiment. Toutes ses blagues ont forcément un lien avec le sexe, ce qui ne veut pas dire que les dialogues de la série soient gras pour autant. Non, c'est pas toujours très fin certes ("You smell like pussy" "Thanks") mais c'est plutôt marrant. David Duchovny joue à perfection les obsédés. Chaque scène "classique" est entrecoupée d'une séquence "partie de jambe en l'air" et ce n'est pas déplaisant à regarder. (C'est l'obsédé qui sommeille en moi qui ressort !) A coté de ça, il y aussi du fond, pas encore hyper profond mais du fond quand même. Les scénes de ménage entre ex, enfin les scènes d'ex-ménage quoi, sont assez réussies et ne tombe pas dans le cliché habituel. Par ailleurs, c'est un plaisir de revoir Madeline Zima, perdue de vue depuis l'arrêt d' Une nounou d'enfer et plaisant de retrouver le sympathique Evan Handler (Sex & the city, Lost ...) dans le rôle du meilleur ami et agent de Hank. La fin de l'épisode est très touchante et ajoute de la profondeur au héros.

// Bilan // La scène d'ouverture est excellente (Hank qui se fait proposer une pipe par une nonne, rassurez-vous c'est un rêve) et à partir de là on suit avec plaisir de ce pilot. On sait très rapidement que l'on reviendra pour l'épisode suivant. C'est du Showtime pur jus et le format de 3o minutes est le même que celui de Weeds (les deux séries sont diffusées l'une à la suite de l'autre). On peut d'ailleurs faire pas mal de parallèles entre ces deux séries, et pas uniquement l'aspect politiquement-incorrect de la chose. Mais comme pour Weeds, je ne ferais pas de review épisodes par épisodes, peut-être deux bilans, un en mi-saison et un autre en fin de saison.

A venir : Les pilots de Reaper et de Tell me you love me.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog