Magazine

Lune indienne

Publié le 16 mars 2009 par Lael69
Antje Babendererde
Bayard Jeunesse
Collection Millézime
Traduit de l'allemand par Marie-José Lamorlette
345 pages
Romans Ados

Quatrième de couverture: Oliver n'oubliera jamais ce jour où sa mère lui a annoncé son mariage avec un Indien Iakota. Arraché à son pays et à ses amis, il se retrouve à quinze ans, exilé dans une réserve, en plein coeur de l'Ouest américain. Pour le meilleur et pour le pire, il apprendra pourtant à connaître ce peuple fier et courageux qui se bat pour la sauvegarde de son identité. Un roman fort et poignant qui bouscule nos préjugés.
Il y a des romans qui vous donnent envie de voyager, il y a ceux qui vous font rêver avec des paysages grandioses, des espaces infinis et vides, il y a des romans qui vous donnent envie de découvrir et de partir en quête d'aventure humaine, en quête de l'âme. A la découverte d'un peuple et d'une culture. Puis il y a des romans qui vous parlent d'injustice, de misère, de pauvreté et de préjugés à un tel point que l'on se sent happé par cette vie démunie. Lune indienne est un de ces romans, qui part de l'Allemagne, et s'exile en plein coeur de l'Ouest américain à la rencontre des Indiens Lakota. Et là c'est poignant. La description de la réserve indienne, du style de vie lakota, des rites qui se perpétuent de générations en générations: le grand powwow, les rites d'initiation, les célébrations. Un grand voyage. Mais tout n'est pas qu'aventures. Les indiens Lakota sont en proie aux déboires les plus sombres: alcool, violence, haine envers les Blancs, révolte du passé. Il y a encore de grands pas à franchir pour une amitié entre Américains et Indiens. Oliver, lui n'est ni indien, ni américain. Il débarque dans cette contrée à contre-coeur, obligé par sa mère qui s'unie à Rodney, un chef Lakota. Il laisse ses amis, sa vie et porte en lui une colère: tout n'est que critique, préjugés et jugements négatifs. Mais Oliver est un adolescent remarquable, intelligent, le coeur ouvert à la tolérance. Il franchit le cap et petit à petit comme un rite de passage, il apprend à aimer ce peuple avec ses légendes ancestrales et mystérieuses. Un formidable roman d'apprentissage, de ceux qui vous font vibrer avec des émotions et de l'authenticité. Un roman qui veut se battre contre les préjugés et porter haut et fort le nom et le coeur des Lakota parce qu'il faut toujours "regarder les choses non avec les yeux de son visage, mais avec ceux de ton coeur". Une belle leçon de courage, d'amitié et de tolérance entre les peuples, un espoir de solidarité et de respect envers la différence qui fait la richesse de l'humanité...
D'autres romans de la collection Millézime Oublie les mille et une nuits de Marco Varvello et Le temps des miracles d'Anne-Laure Bondoux.
Lune indienne 4/5 champignons

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8658 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog