Magazine Finances

Ethique, finance et RSE: privatiser les bénéfices, socialiser les pertes!

Publié le 17 mars 2009 par Toutallantvert

“Privatiser les bénéfices, socialiser les pertes”, cette expression n’aura jamais été aussi vrai en cette période de crise. Il est de constater que le cynisme de ceux qui ont plongé l’économie mondiale dans la crise est toujours présent.

Le scandale AIG
Alors que AIG, leader mondial de l’assurance aux Etats-Unis a été sauvé in extremis par le gouvernement américain grâce à une injection de fonds publics, on apprend que ces derniers vont verser des bonus pour plus centaines de millions d’euros à certains des dirigeants (les mêmes qui sont responsables de la situation actuelle). Les contribuables américains sont scandalisés et appellent à la vindicte populaire! Verra t-on des scènes d’émeutes face à ces entreprises irresponsables et immorales! Certains élus américains sont pour la mise en faillite “ordonnée”, pour repartir de zéro! Car les actuels dirigeants se cachent derrière les “contrats” qu’ils se doivent d’honorer, disent ils!

Crise et opportunités
La crise est aussi une bonne opportunité, non pas de changer mais pour certaines grandes entreprises (voir article: Crise et licenciements: les grands groupes au banc des accusés en France) de licencier, sous pretexte d’une conjoncture difficile alors qu’elles ont de bons résultats et des bénéfices records. Et c’est pas nous qui le disons, certaines de nos sources, qui travaillent dans la banque nous le confirment. La crise est une opportunité pour certaines entreprises de faire passer plus facilement leur plan de licenciement boursier?

Les limites du système
Le système actuel est en train de montrer ses limites et il est certain que sans changement, sans innovation dans le système économique et social actuel, il risque d’y avoir un grand retour de bâton qui pourrait faire encore plus mal que la crise actuelle.

La responsabilité sociétale des entreprises
Cela pose notamment la question du rôle en général des entreprises sur la planète et de leur responsabilité sociétale et environnementale (notamment celles des grandes entreprises). Comme l’indique Nicole Notat, présidente de Vigeo, les PDG ne doivent plus seulement penser aux actionnaires?. Mais est ce leur rôle? Quelle est la finalité actuelle d’une entreprise? Sa finalité notamment quand elle est côté en bourse, c’est faire du chiffre. Ne faut il pas mieux cadrer cette finalité, qui peut se faire au détriment des hommes et de la planète?

Pour plus d’informations:
- Barack Obama veut empêcher de verser les primes Le Monde (17/03/09)
- Obama scandalisé
par les bonus d’AIG
Le Figaro (17/03/09)

© TOUT ALLANT VERT - Visitez notre blog pour encore plus de contenu intéressant. Shopping écolo sur www.toutallantvert.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toutallantvert 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines