Magazine Autres sports

Le défi de Tom “durrrr” Dwan ralentit le rythme

Publié le 17 mars 2009 par Jeuxpoker

Le défi lancé aux joueurs de poker par Tom Dwan, une compétition connue sous le nom de “durrrr challenge” a démarré avec beaucoup d’enthousiasme et de remous dans le monde du poker. Maintenant, ça semble aboutir en queue de poisson.

Bref, le propos est le suivant
">:
Tom “durrrr” Dwan a lancé un défi à ses collègues - professionnels ou amateurs du poker, selon lequel toute personne qui pourra joueur 50,000 mains contre lui, à 200
">$
/400
">$
ou plus et sortira gagnant de la compétition, recevra 1,5 millions de dollars. Si, par contre, c’est lui qui gagne, son adversaire lui payera 500,000
">$
.

Un bon nombre de joueurs ont annoncé leur participation. Par exemple, Patrick Antonius, qui a relevé le gant. Les salles de poker ne sont pas restés non plus les bras croisés. Full Tilt a créé huit tables spéciales justement pour les compétitions.

Le problème est que les mains jouées jusque maintenant ne représentent même pas 10
">%
de l’objectif final de 50,000 mains. On n’a plus joué pour le défi depuis le 1er mars et on doute que le concours soit terminé
">:

“Nous envisageons sérieusement la possibilité de faire un concours supplémentaire pour deviner le nombre des mains que durrrr et Patrik vont jouer. Ou peut-être le jour où ils vont faire l’annonce officielle qu’ils quittent la compétition. L’un et l’autre pourrait être également intéressant. Il est toujours moins probable que le premier concours de “prédiction” reste valide.”

Quoi qu’il en soit, les “spectateurs” commencent à perdre la patience. Pour l’amour de ce million et demi de dollars, il serait bon que les joueurs fassent l’effort des 50,000 mains jusqu’au bout. Espérons que cela arrivera…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeuxpoker 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines