Magazine Science

Essais truqués d’un expert

Publié le 17 mars 2009 par Scienceblog

Je ne résiste pas à parler de ce petit malin qui a abusé de sa renommée : le docteur Scott S. Reuben, anesthésiologue réputé, ayant un grand nombre de publications à son actif dans de nombreuses revues dont “Anesthesia and Analgesia” et “Anesthesia”. Un petit gars bien sympathique qui participait à des études de mise sur le marché de substances actives. Un excellent chercheur réputé qui a participé à la construction de dossiers pour des substances actives pour Pfizer ou Merck. Un homme heureux qui bidonnait ses résultats, et bien entendu, ce n’est pas la faute des entreprises pharmaceutiques qui le paient.

Plus intéressant est la façon dont la supercherie a été découverte : lors d’une journée “portes ouvertes” au Baystate Medical Center de Springfield (Mas­sachusetts), deux posters créés par ce scientifique renommé ont été analysés par un comité de lecture (scientifiques, probablement, mais pas forcément spécialistes du domaine). Cette évaluation a conduit a remonter la piste de dossiers médicaux utilisés pour une étude en double aveugle … qui n’existaient pas. Il n’était donc absolument pas nécessaire d’être expert pour se rendre compte de la supercherie : juste d’avoir un peu de jugeote.Par la suite, le bon docteur s’est mis à table très rapidement, et a avoué ces supercheries, qui étaient en fait nombreuses.

Plus amusant est le comportement de journaux dits à referees comme le sont les sus-nommés. Dès qu’ils ont su la nouvelle, ils ont retiré de leur base de données en ligne les références des articles dans lesquels un bidonnage était possible, de sorte qu’on ne puisse les retrouver dans PubMed ou autre. L’arbitrage scientifique a priori de confrères spécialistes ne s’est pas rendu compte ce que les confrères non-spécialistes ont vu très rapidement. En retirant les références des articles du docteur Reuben des bases de données, c’est donc aussi l’organisation de l’arbitrage des spécialistes, et la trace du mode de financement des études, obligatoirement mentionné en bas d’article, que les journaux ont pu masquer.

De la même façon, l’entreprise pharmaceutique Merck a admis avoir commandé et payé des études à Mr Reuben. La société Pfizer reconnaît elle aussi sa participation. Je pensais néanmoins qu’il serait difficile de trouver sur quels dossier soumis à la FDA docteur Reuben aurait travaillé, mais non, c’est finalement assez simple, les sources sont accessibles.

Sources diverses :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Scienceblog 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog