Magazine Journal intime

C'était pas la sclérose en plaques, mais...

Par Handiady
ça m'a fichue très mal hier soir!

Vers 21h30 (j'étais au lit et devant la télé), brusque vertige accompagné de nausées horribles. Un vertige comme je n'en avais jamais vécu, tout tournait LITTERALEMENT autour de moi, l'expression n'est pas exagérée mais correspond bien à un état de fait! J'ai cru que j'allais tomber du lit, mais en y réfléchissant, comme c'était impossible avec la barrière, j'ai attendu que passe cette mauvaise vague...qui a continué de déferler: j'ai cru que j'allais mourir, me suis dit "ben voilà, c'est ton tour, tu y passes, ce soir, tu ne sais même pas de quoi tu vas clamser en plus"; et j'ai culpabilisé en pensant à tout ce que je laissais en plan, à mes êtres chers etc...
J'ai pensé faire le "15", mais mes yeux n'étaient plus ajustés, sorte de mélange de diplopie et d'autre trouble de la vision! Je me suis dit encore que j'étais parfaitement dosée en Préviscan, donc pas ça le problème non plus. Impossible d'appeler de l'aide, impossible de reconnaître mon mobile pourtant à quelques centimètres seulement! Les touches, de la science-fiction!

J'ai donc subi, effrayée, cette attaque de je ne sais quelle partie de mon corps, et les nausées se sont transformées en vomi par flots puissants, j'ai vomi tripes et boyaux! Des litres!!!

Je n'avais rien bu ni mangé d'inhabituel, rien compris! J'ai eu tout juste le temps de voir que mon haut de nuit était saturé de vomi, dégoulinant horrible, j'ai attrapé trois couches à portée de main et ai continué de me vider dedans.

Puis j'ai fermé les yeux, suis restée immobile, et ai attendu près de deux heures avant que la "tempête" se calme! J'ai attrapé des lingettes pour m'essuyer, ai réussi à enlever mon haut sans en mettre partout, l'ai roulé sur lui-même. Puis j'ai constaté que le filet de barrière en avait pris un coup, ainsi que mon alèse tissu, j'ai viré les deux avec beaucoup de mal et ai réussi à descendre la barrière, à me lever sans les bottines pour me trouver un haut propre à enfiler. Me suis recouchée (c'est du sport en ce moment!)
Ce matin je racontais le tout à mon infirmière de week end. Pas d'autre explication de sa part.


Le mystère reste complet! J'ai eu souvent des nausées dans ma vie, notamment liées à la SEP, ai vomi copieusement un nombre incalculable de fois, parfois lié à la SEP aussi, mais je n'ai JAMAIS vécu quoi que ce soit d'aussi intense, inquiétant, tout tournait à me rendre folle, je ne pensais même pas que ce fût possible!  Pas de maux de tête avant, aucun signe avant-coureur: le vertige soudain, puis la nausée, enfin le vomissement!  Bon, c'est passé!!! OUFFF!

Et je suis toujours là!!! Ce matin, je suis "presque" dans un état normal.

Là, la machine à laver tourne avec les vestiges du linge souillé hier soir! J'ai dû rincer d'abord pour évacuer le gros du vomi, berk!


Image Hosted by ImageShack.us

C'était pas la sclérose en plaques, mais...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Handiady 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog