Magazine

L'HADOPI filtrera aussi le Logiciel Libre. L'April condamne.

Publié le 17 mars 2009 par Ressol

L’April a pris connaissance du rapport communiqué par le Conseil Général des Télécommunications (CGTI) au ministčre de la Culture. Elle constate que ce rapport clarifie l’interprétation du projet de loi HADOPI en énonçant clairement qu’une des finalités est d’imposer des logiciels propriétaires de filtrage sur le poste client.

L’April note que ce rapport a été présenté par Jean Berbinau, actuel secrétaire général de l’inutile ARMT qui se ręve en secrétaire général de la liberticide HADOPI. Pour accéder ŕ cette promotion, ce dernier n’hésite pas ŕ proposer ce que demandent depuis des années les producteurs de disques et de films : l’obligation pour les internautes désireux de garantir leur sécurité juridique d’installer des logiciels propriétaires filtrant leurs communications. Ce qui avait pu ętre évité dans la loi DADVSI revient donc au travers du projet HADOPI.

Le rapport Berbinau énonce en effet qu’il convient, pour « expliciter l’article L336-3 » du projet de loi, de « mener ŕ bref délai une expérimentation portant sur le filtrage sur le poste client synchronisé avec un serveur central ».

Plus clairement, il s’agit de faire installer un mouchard filtrant sur les ordinateurs de tous les internautes qui craignent de se voir accuser par l’HADOPI, soit parce qu’ils sont incapables de sécuriser leurs bornes wi-fi, soit tout simplement parce qu’ils sont conscients que l’adresse IP n’est pas une donnée qu’ils peuvent sécuriser.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog