Magazine

Germaine, adepte de la cigarette

Publié le 18 mars 2009 par Suzy_wong

Je ne peux plus fumer à mon bingo, ni à la taverne de Roger. Je ne peux plus fumer dans les aires communes de mon immeuble dans lequel j’engloutis plus de la moitié de mes payes, quoique à raison d’un paquet par jour mon cash s’envole déjà en fumée !


Au travail, je fume clandestinement dans les toilettes avec la peur de me faire prendre. Aller dehors, quand on travaille au 21ème étage, insensé. Descendre au rez-de-chaussée prend souvent à lui seul quinze minutes, donc je n’aurai pas le temps d’en griller plus qu’une. Quand je suis au resto, au milieu de mon lunch, je dois me lever de table pour aller fumer dehors. On n’a aucune pitié pour moi en train de baigner sous la pluie, en train de geler l’hiver. Il n’y a qu’au volant de ma minoune que je peux fumer en paix mes cigarettes de contrebande. Somme toute, pour le moment.

Je m’ennuie de l’époque où on ne m’empêchait pas de cloper tranquille avec mon café. Je m’ennuie du temps où je pouvais imposer à tout le monde ma fumée sans avoir l’air d’une haïssable. Ah ! Dans le bon vieux temps, le premier ministre René Lévesque fumait à l’assemblée. On nous gave d’OGM, c’est bien pire que ma petite fumée de cigarette, non ? Un café, une clope dans la main
Qu’elle est bonne celle du matin !

À moins trente Celsius extra-muros
Qu’elle est moins bonne celle de la pause

Qu’elle est bonne celle du midi
La cigarette au bec, je socialise

Tant que je peux toujours en griller une à la maison,
Une clope dans la main, j’aurai !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suzy_wong 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog