Magazine

Islam : entre péché et homosexualité

Publié le 18 mars 2009 par Musique
Islam : entre péché et homosexualité
L'islam, à l'instar des autres religions du  Livre, (expression islamique pour désigner les religions monothéistes qui ont précédé l'islam) considère l'homosexualité comme étant un péché contre l'ordre établi par Dieu. La charia condamne  par ailleurs fortement l'homosexualité dans toutes les écoles juridiques et prescrit la peine capitale comme sanction en cas de cette  pratique. Le judaïsme, le christianisme et l'islam, se sont structurées et, par-delà toutes les scissions (karaïsme, protestantisme, shi‘isme, etc.) que chacune a pu connaître, se sont confirmées dans leur unité au cours des longs siècles de leur histoire par le double effet, inspirateur et régulateur, d'un livre. Cet effet est particulièrement fort dans l'islam, puisque la langue elle-même, l'arabe coranique, y constitue une source et un facteur essentiels pour la vie religieuse et sociale. La fonction herméneutique - avec des instances, des critères et des modalités d'exécution qui sont différents selon telle ou telle religion, mais sont partout affirmés - est donc fondamentale dans l'expression historique et dans la justification rationnelle (théologie) des pratiques respectives.

Pour l'Islam, fonctionnant sur le mode congrégationiste et institutionnel assez  proche de celui du judaïsme, la position risque d'être plus uniforme, en dépit des courants, dans la mesure où l'homosexualité est l'un des interdits de l'Islam.



A l'époque des Lumières, Avicenne (980-1063) préconisait les joies de l'amour comme remède aux maux psychiques et physiques. Il disait : « Lâche la bride aux jeunes pour les rapports sexuels, par eux ils éviteront des maux pernicieux ».


Le livre "Canon de la Médecine" du savant Avicenne (Xième siècle) servit de base à l'enseignement des facultés européennes jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Mais la plupart des commentateurs du Canon d'Avicenne qui la mentionne à plusieurs reprises en parlent peu. Un médecin du XVème siècle, est plus explicite. Selon lui, il faut amener les homosexuels à la tristesse par l'invective et le blâme, puis les torturer en les affamant, les fatiguer en les privant de sommeil, les jeter en prison, enfin les fouetter jusqu'au sang.

De même, Malek Chebel, anthropologue et psychanalyste affirme que : « l'homosexualité est une pratique arabo-bédouine plus que proprement islamique. Elle est vigoureusement condamnée par les textes sacrés, Coran et hadith compris, et abhorrée par la sunna ».  Il a par ailleurs forgé une expression assez juste, « homosensualité », pour désigner : « une attitude des Orientaux en général et des Arabes en particulier, qui consiste, en l'absence de partenaire de l'autre sexe, à reporter sur leurs pairs l'excédent de sensualité qu'ils n'arrivent pas à écouler autrement ».

Anthropologue et spécialiste de l'Islam, Malek Chebel a écrit plusieurs ouvrages consacrés au corps, à la sexualité et à l'homosexualité dans l'Islam. Il est, depuis plusieurs années, l'un des protagonistes et des farouches partisans d'une interprétation du Coran qui voudraient tenir compte de l'évolution du monde. Mais seul Allah peut les expliquer.

A l'appui de quoi, il cite Abou Nouwas (762-812) célébrant des thèmes bachiques et amoureux :

« J'ai quitté les filles pour les garçons/et pour le vin vieux, j'ai laissé l'eau claire». 



Ibn 'Abbâs a dit : "On doit croire aux versets ambigus, mais il ne faut pas régler sur eux sa conduite".


Le verset (III, 6) blâme donc ceux qui s'attachent aux versets ambigus, les interprètent ou leur donnent un sens qu'ils n'ont pas dans la langue arabe de la Révélation. Il les appelle "déviés" (Ahl zaygh" - c'est-à-dire gens qui se détournent de la vérité-, infidèles (kâfir), hérétiques (zindîq) innovateurs (ahl al-bida) ignorants. Il précise que ces gens ont pour mobile le désir de créer de l'agitation et de la confusion dans les rangs des croyants. Or Dieu précise (dans le verset en question) qu'il s'est réservé l'exclusive interprétation des versets ambigus. Nul autre que Lui ne sait ce qu'ils signifient : "Dieu seul peut les expliquer".

De nombreux experts qui traitent de la question (imams, chercheurs, activistes) et des musulmans LGBT (sigle de « Lesbian, Gay, Bisexual and Transgendered people ») tentent de réconcilier ces deux identités apparemment contradictoires : islam et homosexualité, en revenant aux valeurs premières de l'islam.

L'orientation sexuelle n'est pas selon moi une question centrale dans l'islam et l'homosexualité a toujours existé avant, pendant et après Mahomet. De plus, il y avait une pratique du viol masculin à l'époque pour punir les adversaires, on parle encore des 'personnes n'ayant pas de désir sexuel envers les femmes' dans le Coran. Le sexe est certainement vu comme un concept hétérosexuel mais il ne faut pas oublier qu'une religion s'adresse à la majorité des personnes pour les convaincre. Tout acte sexuel non-conforme à l'époque du Prophète est châtié car il existe des conséquences néfastes sur la société (problème de légitimité des enfants, d'héritage, de pouvoir,...), comme l'homosexualité n'entraîne aucune conséquence alors c'est une attitude licite selon la législation religieuse.


Liens utiles
  • Conseils de Shaykh Yusuf Al-Qaradawi pour réfréner les pulsions
1. Jeûner souvent, car cela galvanise la foi, préserve la chasteté, et dissipe les pensées malsaines.
2. Manger et boire modérément, car les excès culinaires stimulent le désir sexuel.
3. Se tenir à l'écart de tout ce qui pourrait s'avérer être sexuellement stimulant, comme les photos ou films érotiques, les chansons mettant en scène des activités sexuelles.
4. Se faire des amis bons et vertueux.
5. S'occuper l'esprit en effectuant des actes d'adoration.
6. S'investir dans des activités sociales de sorte à se changer les idées et à garder l'esprit occupé.
7. Contempler des beautés naturelles comme des fleurs et des paysages pittoresques, qui évidemment ne sont pas stimulantes sexuellement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Musique 3114 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog