Magazine

L'UMP est le moteur des débats

Publié le 17 mars 2009 par Mry
H-3-1270081-1222084453 Dans un article posté sur Le Post, je m'amusais à reprendre l'idée du Nouvel Observateur qui montrait que les débats sociétaux étaient des débats de droite auxquels la gauche était absent ou au mieux suiveuse. Au milieu des 73 commentaires, voici ce que j'ai lu :

La gauche est incapable de débattre. Son électorat de prédilection étant le secteur public et les syndicalistes :
- à gauche on n'aime pas la contradiction : les Besancenots et autres José Bové sont considérés ouverts d'esprit démocrates... (1er lol) ;
- à gauche l'économie c'est :
a) la croissance par la consommation (avec une balance commerciale déficitaire)
b) réduire le temps de travail (pour partager le manque à gagner)
c) financer le chômeur (çà fait du vote !) ;
- à gauche un débat c'est un concours de slogans : il y a d'un côté le "peuple" (la classe moyenne en fait lol)
puis ceux qui sont encore plus "peuple" (le prolétariat du XIXème siècle lol), ceux qui le sont pas assez (les bobos)... et de l'autre les fachos (classes défavorisées incluses) ;
- à gauche on n'aime pas l'idée de la réforme : ce serait dégraisser le mammouth, celui qui justement vote pour nous ;
- à gauche on croit avant d'y réfléchir, puis on n'en parle plus (ex: il suffit de dire non à l'Europe pour être écoutés) ;
- à gauche on ne veut plus parler de laïcité, les nouveaux immigrés n'aiment pas çà ;
- à gauche la mondialisation c'est mal, il faut revenir en arrière. Et comment qu'on fait ?
 

Je trouve cela pertinent.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mry 253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte