Magazine

Voyage à Darjeeling (2)

Publié le 18 mars 2009 par Yanns

Dimanche. A défaut de vues splendides, Hannes, que j’ai rejoins sur place, et moi nous sommes rabattus sur l’autre spécificité de Darjeeling : le thé. Et nous n’avons pas été déçus ! La boutique qui offre des dégustations contre une sous-entendue promesse d’achat possède plus d’une trentaine de thés différents. Facile, me direz vous : thé à la pomme, thé à la bergamote, thé à la cannelle… sauf qu’ici, nous parlons exclusivement de thés d’origine, et non de thés aromatisés. Pour vous donner une idée, Tékoé, la chaîne qui vend exclusivement du thé dans certaines gares de Suisse ne possède que trois ou quatre thés Darjeeling différents. Ici trente ! Ce serait mentir que de prétendre pouvoir les distinguer tous mais il y a quand même quelques spécificités. Et pour une fois (j’aimerais bien que ça m’arrive plus souvent dans d’autres domaines), je n’aime pas que les plus chers ! Bien sûr, le « pride of Darjeeling » (traduisez : fierté de Darjeeling) et ses quinze euros les cents grammes est excellent. Mais le « Champagne tea », quatre fois moins cher, lui est en tous points équivalent.

Les journées sont tranquilles : Thés, livres, siestes…

La journée de lundi fut encore plus calme : grève générale dans toute la région. Quand je dis « générale », je veux dire « Générale » ! Tout, absolument tout était fermé ! De l’étale dans la rue jusqu’à l’hôtel trois étoiles en passant par les restaurants ! Tout ! Comme quoi, même dans leurs spécialités, les Français ont encore des choses à apprendre…

Du coup, pas de vue, pas de thé, pas de possibilité de sortir… Mais la journée n’en fut pas perdue pour autant : les champs de thés n’ont pas besoin d’être ouvert pour être visités. Nous avions également l’espoir que l’usine qui sélectionne et traite les récoltes ait échappée à la mobilisation. Et nous avions raison, l’usine était ouverte. Seulement, elle était vide : la récolte ne commence que le 27 mars.

Nous avons donc passé le reste de la journée à profiter de l’hospitalité de l’hôtel Shamrock. Celle-ci mérite son propre article.

A bientôt pour de nouvelles aventures…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yanns Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog