Magazine

Toujours dans la demi-pipe

Publié le 19 mars 2009 par Pascal Boutreau

Images Une petite news live from La Plagne où je couvre depuis mardi les finales de la Coupe du monde de freestyle. Un déplacement pas du tout prévu et qui m’oblige à jongler entre les 10 000 choses qu’il me reste à faire avant le départ pour le Marathon des Sables, mais quatre jours bien sympas sous un ciel d’un bleu éclatant. Le plus dur reste toutefois de ne pas pouvoir aller skier alors que la neige est super et que l’on nous a mis à dispo, matos et forfait. Mais à dix jours du MDS, ce serait dommage de me faire un genou… Tant pis, je reviendrai.

A titre perso, content aussi de voir que c’est Annecy qui a été retenu pour la candidature française pour les Jeux d’hiver 2018. Même si la France n’a aucune chance face à la Corée du Sud voire face à Munich, c’est le projet que je trouvais le mieux avec notamment le nordique du côté de La Clusaz (chez Vincent Vittoz) et le bob, skeleton, luge à... La Plagne. Et puis ça va donner du boulot à Melle Anne-Christine !

……………………………..

Etant désormais estampillé " spécialiste " de freestyle, j’ai donc rencontré tous les meilleurs Français que ce soit en bosses, en half-pipe ou en ski-cross. Un régal. Une fois de plus, des gens très ouverts et avec qui il est fort agréable de bosser (sans jeu de mot). En plus, j’apprends plein de choses, et ça j’adore ! Reste encore à me bouffer quelques vidéos sur you tube pour essayer de décrypter toutes les figures et de savoir reconnaître un Egg-roll, un Dspin ou un double mactwist, mais d’ici les Jeux de Vancouver (s’il se confirme que j’y vais), j’espère bien être au point.

IMG_1795
Alors je suis désolé, mais la liste des chouchoutes va encore s’allonger un peu. Bienvenue à Ophélie David et Meryll Boulangeat, nos deux atouts du ski-cross. Ophélie, maman d’une petite Lilou de dix ans est la grande championne de la discipline et remporte depuis six ans le général de la Coupe du monde. Elle fut aussi championne du monde en 2007. A 22 ans, Meryll est repartie il y a dix jours des Mondiaux avec le bronze. Les deux jeunes femmes sont absolument adorables (en plus d’être mimi) et ont les yeux qui s’illuminent dès qu’elles évoquent leur passion. Vous en saurez d’ailleurs plus sur elles dans L’Equipe de samedi.

Je vous mets ci-dessous, le papier paru dans L’Equipe ce jeudi et consacré au half-pipe, discipline non olympique pour le moment mais qui dispose avec Kevin Rolland, champion du monde, et Xavier Bertoni, vainqueur des X’Games, deux ambassadeurs de choc. Deux p'tits gars bien sympas et surtout qui crédibilisent leur discipline. Et pour être allé voir l'entraînement mercredi après-midi, je vous promets que ça envoie dur... Juste impressionnant de les voir tourner à 10000 à l'heure dans les airs avant de se reposer dans le tube pour enchaîner une autre acrobatie.

DER
 Pas sérieux, s’abstenir

Affublé d’une image fun et alternative, le half-pipe revendique son statut de sport de haut niveau et rêve des Jeux olympiques.

2014. Les adeptes du half-pipe ne pensent plus qu’à ça. 2014 et l’espoir d’entrer au programme olympique lors des Jeux de Sotchi, en Russie. Les pantalons ont beau être bien larges, le bonnet paraître vissé à vie sur le crâne, Kevin Rolland, tout frais champion du monde, il y a dix jours à Inawashiro (Japon), et Xavier Bertoni, médaillé de bronze de ces Mondiaux mais surtout vainqueur en janvier à Aspen (Colorado) des X’Games, le rendez-vous le plus prisé des freestylers, ne rêvent plus que des anneaux olympiques. " Les Jeux nous permettraient de toucher le grand public car pour l’instant, on ne nous prend pas forcément au sérieux, regrette Rolland, dix-huit ans. On est toujours considéré comme des bêtes de cirque. On a aussi moins de budget. Alors que nous sommes des vrais sportifs avec une réelle discipline. Et en tant que tels, on rêve forcément d’être champion olympique. "

Très sollicité par le public dans les stations américaines depuis sa victoire aux X’Games, Bertoni, vingt ans, insiste. " Le sport a évolué, explique-t-il. Aujourd’hui, c’est beaucoup moins ‘’à la cool’’ qu’avant. C’est beaucoup plus rigoureux et de plus en plus professionnel. L’été en s’entraîne sur trampoline ou en water-jump pour répéter les figures. C’est vraiment du haut niveau. En plus, notre intégration ne coûterait rien puisque la structure existe déjà pour le snowboard. "

IMG_1784
Davantage habitués jusqu’à présent aux circuits plus rémunérateurs notamment aux Etats-Unis où les locaux Tanner Hall et Simon Dumont, ou encore le Français Candide Thovex sont considérés comme de véritables icônes, " des mastodontes " comme les définit Bertoni, les champions de half-pipe jouent donc désormais le jeu à fond en participant au circuit Coupe du monde dont le classement général se jouera aujourd’hui entre les deux Français. Une façon d’offrir encore une plus grande lisibilité à leur discipline. Les deux hommes en profitent aussi pour envoyer un petit message à leurs collègues féminines : " Le niveau des filles risque d’être un frein à notre intégration. Pour l’instant, elles sont médiatisées sans faire grand chose. Alors elles ne forcent pas. Elles doivent se bouger ! "

IMG_1766
Avant de s’affronter aujourd’hui sur ce qu’ils considèrent comme " le meilleur pipe de France ", et où ils enchaîneront les rotations à près de 6m de hauteur, les deux jeunes hommes, désormais détenteurs du statut d’athlète de haut niveau grâce à leur médaille mondiale, ont enchaîné les rendez-vous depuis un mois. Etats-Unis, Japon, avec quelques jours de rab pour des séances photos et vidéos dédiés à leurs sponsors, puis retour en France à La Plagne pour cette finale de Coupe du monde. Mais les vacances attendront. Demain matin, un hélicoptère les emportera directement à Laax, en Suisse, pour une grosse compétition. Avant de retraverser l’Atlantique, direction le Canada.

IMG_1797
Car si les skieurs sont de vrais sportifs de haut niveau, ils sont aussi des professionnels dont les affaires sont gérées par des agents. Une victoire aux X’Games rapporte ainsi 30 000 dollars (23 000 euros), une course comme celle de Laax offre 10 000 dollars (7500 euros) contre 4000 euros pour un succès en Coupe du monde. Sans compter les primes des équipementiers ravis de voir briller leurs ouailles dans les grands rendez-vous devant des milliers de spectateurs et surtout de téléspectateurs (les X’Games, retransmis sur ESPN, constituent une des plus grosses audiences sportives américaines juste derrière le Superbowl (finale du foot US) et la finale NBA de basket. Un argument de plus et surtout de poids au moment de convaincre les éminents membres du CIO de les convier à la fête.

…………………………….

Squashh
Un mot sur le squash. Comme je vous l’avais prédit (trop fort je suis), la finale du Super Series de Londres a opposé les deux Français Thierry Lincou et Greg Gaultier. Une sacrée perf’ pour le squash tricolore puisque ce tournoi regroupe les huit meilleurs joueurs de la planète. Le dernier mot est finalement revenu à Greg qui devient le premier joueur à conserver son titre deux années de suite. Bravo à eux !

…………………………………..

Pour information, le championnat de hockey-sur-gazon reprend ce week-end. Stade Français, Mérignac, Montrouge et Abbeville accueillent chez les femmes. Même chose pour Saint-Germain, le Racing, Montrouge, Lille et Le Touquet chez les hommes. Si vous ne savez pas quoi faire de votre dimanche, allez y faire un tour.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte