Magazine Focus Emploi

Téléphonie - Le premier "Google phone" vient concurrencer l'iPhone

Publié le 19 mars 2009 par Jérémy Dumont

6-iphoneGphone

Appelé G1, il est le premier portable à fonctionner avec le logiciel d'exploitation Android mis au point par le groupe Google pour concurrencer Apple.

L'opérateur téléphonique T-Mobile, filiale américaine de Deutsche Telekom, a présenté mardi son téléphone G1, premier combiné portable à fonctionner avec le logiciel d'exploitation Android mis au point par le groupe internet Google pour concurrencer Apple et son iPhone.

Plus épais mais plus étroit que l'iPhone

Contrairement à l'iPhone, construit par Apple, le G1, ou Google Phone, est fabriqué par la société taïwanaise HTC, dont l'essentiel de la production est écoulée sous des marques de distributeurs. Google entre donc sur le marché des téléphones portables non pas pour devenir un autre fabricant mais pour s'ouvrir un large marché pour ses services et ses applications. D'ailleurs, d'autres modèles fonctionnant sous le système Android de Google sont prévus l'an prochain chez LG et Samsung. "Android a le potentiel de devenir l'équivalent de ce qu'est (le logiciel libre) Linux pour les ordinateurs et nous nous attendons à ce que les ventes représentent à peu près 10% du marché des téléphones intelligents en 2011", estime un spécialiste des télécoms. Les principaux systèmes d'exploitation qui permettent aux téléphones intelligents de fonctionner -Symbian, Microsoft ou RIM pour ne citer que les principaux- sont des systèmes propriétaires, alors que Google met son Android à la libre disposition des développeurs informatiques.

Plus épais que l'iPhone 3G mais plus étroit, doté d'une coque en plastique mat noir ou blanc, le G1 possède un écran tactile que l'on peut faire glisser pour faire apparaître un véritable clavier. Il fournit nombre d'applications communes aux modèles concurrents, comme le GPS, et il permettra de télécharger de la musique vendue par Amazon, ou de visionner les vidéos de YouTube, le site internet acheté par Google en 2006. Au total le "Android Market", concurrençant l'"AppStore" d'Apple, devrait permettre de télécharger une cinquantaine d'applications au premier jour de commercialisation - très loin des 3000 applications, dont 600 gratuites, que propose Apple.

Une vitrine pour les produits Google

Mais Android étant une plateforme ouverte, l'idée est d'encourager le développement de nombreuses autres possibilités. Google a déjà reçu quelque 200 projets grâce au "Défi Android" lancé à ses fidèles. Le téléphone est aussi une vitrine pour tous les produits Google, comme le navigateur internet Chrome lancé au début du mois, comme les cartes Google maps ou la messagerie électronique Gmail, la seule permettant d'être alerté dès l'arrivée d'un courriel (push technology). Il contient aussi quelques applications innovantes, comme un lecteur de code-barre aidant l'utilisateur à comparer en temps réel les prix d'un produit donné sur des sites internet et dans des magasins alentour, et allant jusqu'à le guider grâce au système GPS.

L'appareil sera vendu à partir du 22 octobre aux Etats-Unis à un prix inférieur à l'iPhone 3G: 179 dollars au lieu de 199. Les clients devront aussi souscrire un abonnement de deux ans chez T-Mobile. Les Britanniques pourront l'acheter à partir de novembre, les autres Européens (en Allemagne, Autriche, République tchèque et Pays-Bas) en début d'année prochaine.

source: LCI

crédit vidéo : edlimagno

posté par: Floriane PIC

posté sur: Connexion, le blog des Médias


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jérémy Dumont 84 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte