Magazine

Se nourrir au lieu de manger

Publié le 16 mars 2009 par Sylvaine Pascual

   Se nourrir au lieu de manger  
 

Manger est un besoin physiologique indispensable à notre survie, qui nous permet d’emmagasiner l’énergie physique nécessaire à notre vie de tous les jours -et oui, j'ai décidé de vous servir une platitude en omelette. 

Pourtant, de diététique en régime, de formattage de papier glacé en complexe, notre relation à la nourriture connaît presque autant de hauts et de bas qu'un vieux couple usé.

   

Revenons à la double fonction de l'alimentation: nourrir le corps et aussi l'esprit, puisque de tout temps, l'Homme s'est efforcé de rendre sa nourriture plaisante à avaler. Et avec un vrai succès! Ne l'oublions pas: le plaisir est nourricier, lui aussi.

Zénobie ne mange plus: elle se nourrit.

Salut,

L'autre jour, j'ai eu une épiphanie digne des grands jours. J'ouvre un paquet de ces chips au poivre qui m'émotionnent les papilles et je me remets devant mon ordinateur. 20 mn plus tard, je me rends compte que je me suis enfilé le paquet sans même me rendre compte de ce que je me collais innocemment dans le piège à macaronis. J'aurais aussi bien pu avaler du cirage que je m'en serais pas rendue compte. Du coup, j’ai pris une de ces grandes décisions qui vont révolutionner la galaxie (du moins la mienne) : j’arrête de manger, et je me mets à me nourrir. Je m’explique : j’arrête de bouffer juste pour me remplir le buffet, de me gaver en quatrième vitesse. Maintenant, je prends le temps de sentir le goût des aliments, je prends le temps de mâcher, je prends conscience de chaque bouchée et de ce qu’elle m’apporte. Ces saveurs, ces textures qui me nourrissent!

Si j'avais la fibre lyrique, j'en poétiserais de bonheur!

Bien à toi,

Zénobie

Auto coaching: réévaluer sa relation à la nourriture

Car il ne s’agit pas de renier les chips, le sandwich de midi et ni même de s'obliger à manger « équilibré ». Il ne s'agit pas d'accuser tel ou tel aliment de tous les maux. Il s’agit plutôt de manger en conscience, lentement, pour percevoir davantage le goût des aliments et sentir combien chaque bouchée va nourrir chaque partie de notre corps et d’écouter ce que celui-ci nous dit, le plaisir qu'il éprouve. Le sentiment de satiété qui apparaît alors clairement -et plus rapidemment, d'ailleurs, ce qui nous évite de nous goinffrer, car nous laissons alors le temps à notre cerveau mollasson de comprendre ce qui se passe.

Se nourrir, au lieu de manger, est un pas vers le bien-être. Prenez soin de vous !

Et vous, vous mangez comment ?

Quelle relation entretenez-vous avec la nourriture?

Que se passe-t-il quand vous prenez pleinement conscience de ce que vous mangez?

Comment faire pour vous nourrir au lieu de manger?






Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvaine Pascual 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte