Magazine

Supprimer la taxe professionnelle, une fausse bonne idée

Publié le 20 février 2009 par Salson
La décision de Nicolas Sarkozy de supprimer la taxe professionnelle dès 2010, dans les conditions énoncées par lui, est une faute économique grave.

Le coût de cette suppression s'élève à plus de 26 milliards d'euros - et non 8 milliards comme l'a annoncé le Président de la République.

Soit le Président a délibérément sous-estimé le coût de la mesure, soit il a fait une des gaffes dont il est coutumier.

La taxe professionnelle est une recette majeure pour les collectivités territoriales (régions, départements, intercommunalités, communes) : elle représente 44% des produits de fiscalité locale

Aucune ressource de remplacement n'a été sérieusement proposé !

Cela ne fait aucun doute : Nicolas Sarkozy veut d'abord faire porter l'effort sur les collectivités territoriale . Mais elles sont complètement écrasées par les transferts de charges de l'Etat qui ne sont pas compensées par ce dernier (versement du RMI, entretien des axes de transports...). : le Président décide seul de faire payer les collectivités pour des allègements accordés aux entreprises qu'il a décidé sans concertation ! Un bel exercice de démocratie

Ne soyons pas naïfs !Ce sont aussi les ménages qui vont payer d'une manière ou d'une autre (taxe carbone, TVA " sociale ", hausse de la fiscalité locale) alors qu'aucune contrepartie n'est demandée aux entreprises bénéficiaires. Or, aucun raisonnement économique ne démontre de la suppression que la taxe professionnelle aura un impact sur l'investissement des entreprises ou qu'elle empêchera les délocalisations.

C'est pourquoi les élus socialistes refusent cette mesure et se battront pour qu'elle soit abandonnée !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Salson 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte