Magazine

Two seuls

Publié le 25 juin 2008 par Kli_online
Hier soir, en revenant de ma semaine passée au Festival International de la Publicité à Cannes, je suis allé assister à l'avant-première d'Eric&Ramzy; grâce à Commeaucinema.com et à mon ami Charles Liebert - "blogueur influent dans son quartier" - qui m'avait cédé sa place. D'ailleurs Charlie, tu viens au ferret en juillet ?
N'étant pas un gros fan d'Eric&Ramzy, mais ayant leurs doublures toute la journée dans mon agence - aka Seb&Manu - je me suis laissé séduire à l'idée de découvrir ce qu'on appelle une merveille du 7ème art. Bon ! Je suis un peu cynique je l'avoue, mais le film n'avait pas cette prétention pour autant.
L'histoire raconte celle de deux loosers, l'un flic amateur et l'autre voleur de petite envergure, qui ne peuvent pas se blairer...l'un plus que l'autre...obligé de se déguiser en ananas pour essayer de le prendre en flagrant délit.
En pleine scène de course-poursuite, on tombe sur un Paris vide de toute circulation, plus de voitures, plus de piétons, plus de japonais, plus rien. L'angoisse !
Malgré un scénario mieux ficelé que le précédent (Steak ndlr!), des scènes impressionnantes - j'y reviendrai - et un mode on/off où les deux compères se retrouvent un coup seuls, coupés du monde, un coup plus seuls, on ne peut s'empêcher de trouver quelques longueurs.
Personnellement - et je n'ai rien d'un critique cinémagraphique étant nul en la matière mais bon vu le niveau du film, je pense que je peux me le permettre et comme une personne l'avait très bien dit : "Dieu nous a donné une conscience, autant sans s'en servir" -
je trouve que le film a été mal exploité, ou plutôt que le film aurait pu être mieux exploité que cela vu les scènes surprenantes qu'ils ont pu avoir...une sensation de quasi-presque-bon...comme s'il manquait du beurre dans les épinards...ou peut-être
du sel !? que sais-je ?
Notons tout de même, des scènes impressionnantes : les Champs-Elysées, la place de la Concorde vides, une F3 à 200km/h sur les berges, plutôt sympa quoi.
Une belle brochette d'acteurs était également à l'affiche. On retrouvait Omar Sy, Benoît Magimel qui s'essaye à la comédie (!??), Kristin Scott Thomas en femme fatale, Edouard Baer toujours dans les bons plans et Elodie Bouchez.
Pour résumer, je suis convaincu que le film plaira aux aficionados des rois de l'humour gratuit et débile (dans le bon sens du terme). Le film fera-il plus d'entrées que le nombre de ventes du DVD ?
En tout cas, on passe un bon moment. On sourit, on rit !
Merci encore une fois à Commeaucinema.com pour l'invitation et pour avoir eu l'idée d'organiser ce genre d'évènements.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kli_online 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte