Magazine

Mangane : "La sanction, peu importe..."

Publié le 23 mars 2009 par Sr35
Dans un entretien accordé au quotidien Ouest-France de ce lundi, Kader Mangane est revenu sur l'incident de ce week-end. Suite à une action anodine, il a blessé Jonathan Lacourt - ex-coéquipier et ami dans la vie - qui vient de se faire opérer d'une double fracture tibia-péroné.


Avant l'incident

"Lorsque j'ai vu Jonathan Lacourt prendre le ballon au milieu de terrain, je me suis dit qu'il fallait absolument que je sorte sur lui. En fait, j'ai joué un an avec lui à Lens. Je sais qu'il a une super-frappe et qu'il peut marquer même à 30 mètres du but. Lorsqu'il pousse son ballon, je me dis que je dois être avant lui pour contrer sa frappe. Le problème, c'est que lui a une autre idée en tête et il fait une passe à un de ses partenaires" commente le défenseur central du Stade Rennais.


L'incident

"Oh, non ! Pas ça ! Pas lui ! C'est une catastrophe ! » Je n'ai même pas vu que l'arbitre sortait le carton rouge. Jonathan, c'est le premier joueur avec qui j'ai eu des contacts lorsque je suis arrivé de Suisse à Lens. C'est un des gars qui m'a le mieux accueilli dans le Nord. Et ça tombe sur lui" regrette Mangane.


Après l'incident

"Samedi soir, je suis allé le voir à l'hôpital avant qu'il soit opéré. Dimanche, je suis retourné lui faire une petite visite. Je veux être à ses côtés, le plus possible dans ce moment terrible pour lui. Je me suis excusé auprès de lui, de sa famille, de son club.Franchement, je suis profondément triste et j'ai mal au coeur. Je sais que la blessure fait partie de la vie d'un footballeur mais dans des conditions comme celles-là, c'est terrible. Ne me parlez plus de football pour l'instant. Je devais partir en sélection avec le Sénégal cette semaine, mais vu ce qui s'est passé, j'ai décidé de rester à Rennes. Jonathan va rester à l'hôpital de Rennes jusqu'à jeudi ou vendredi. Je ne sais pas trop ce que je peux faire de plus. Je vais essayer d'être présent pour lui. J'espère qu'il va vite se remettre et retrouver tous ses moyens physiques" déclare l'international sénégalais, très affecté par la blessure de son ancien coéquipier.


La sanction ?

"La sanction, peu importe. Trois matches, quatre matches, deux mois, je n'en sais rien... Pour le moment, je suis trop sous le choc pour imaginer quoi que ce soit" conclut-il.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sr35 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte