Magazine

Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...

Publié le 23 mars 2009 par Lolocoop
Mais non, ce n'est pas le nom d'un film gore, où un serial killer du 12ème siècle étranglerait les habitants d'une ville à l'aide d'une cordelette de chanvre... Non, c'est le nom d'une recette médiévale, qui m'a fait dévier du tajine prévu, car nous vivons dans une ravissante ville du moyen âge, avec ses remparts, son château de la Duchesse Anne, ses douves, ses bols bretons, ses touristes et tout et tout...
Et ce plat de viande est un pur régal, d'une facilité enfantine, épicé à souhait, car à cette époque, les épices étaient très utilisées.... et la cuisson lente également...
Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...
Pour 6 personnes, il vous faudra du plat de côtes découvert  désossé, par les soins de votre charmant boucher, je sais, vous n'avez peut être pas de Bob chez vous, mais qui sait, un Bill pourra faire l'affaire, et tout boucher aimant son métier, vous parlera et vous préparera sa viande avec amour. Donc bref une fois désossé j'en avais 1Kg.
Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...
Le plat de côtes découvert se trouve sur le dessin ci dessus au niveau du n° 13 et qui va jusque sous le 11 (j'ai bien appris la leçon que Bob m'a donnée), et c'est une viande qui après avoir "rassi" quelques jours est d'une tendreté (voir tendresse !) incroyable, son prix, chez un bon boucher, environ 6 euros le kilo, alors franchement, pourquoi se priver...
La recette, facile, une cocotte en fonte, vous mettez vos morceaux de viande (même pas besoin de les saisir), vous couvrez de 30 cl de vin rouge, ajoutez 1 cuil à café rase de carvi, la même chose de cannelle, 3 gousses de cardamome,  et 2 d'ail, vous fermez la cocotte et vous mettez sur feu très doux pour environ 4h, de temps en temps lorsque vous passez près de la cocotte, vous remuez et vérifiez qu'il reste un peu de liquide...
Une demi heure avant la fin de la cuisson, vous ajoutez une cuil à soupe de miel, puis juste à la fin vous vérifiez l'assaisonnement vous obtenez ceci, une viande confite, qui fond dans la bouche,  c'est divinement épicé, mais pas piquant... Bob lui préfère mettre le miel et les épices au début et il saisit tout de même la viande, je pense que la prochaine fois je ferai exactement comme Bob dit, car ma sauce n'était pas assez sirupeuse (enfin à mon goût)...
Normalement vu que les pommes de terre n'existaient pas au moyen-âge, vous devriez dégustez ce plat ou sur de grandes tartines de pain de campagne, comme sur cette photo...
Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...
Mais, je ne suis pas psycho-rigide, enfin pas tout le temps, alors je vous autorise, une écrasée de pomme de terre... Sympa non ?
Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...
Et dans un mois Bob revient avec un nouveau morceau de viande à nous faire découvrir...
Estouffade médiévale... Avec le plat de côtes découvert de Bob...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lolocoop 927 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte