Magazine

Un rougail pour Saint-Pierre ?

Publié le 24 mars 2009 par Douxmets

Il existe autant de rougails que de cuisinières ; d’abord  le rougail saucisse, qui lui est un plat complet ; mais sur cette base, toute une cohorte de petites sauces revigorantes, parfumées et bien souvent très impertinentes…turbotiere

celui-ci a accompagné le fameux Saint-Pierre du marché simplement poché dans un léger court-bouillon ; léger le court-bouillon pour ne rien dénaturer ; la technique utilisée me semble idéale car le poisson n’est jamais “overcook” ; rosé à l’arête, toujours ! le secret réside dans le fait que parvenu à une température avoisinant les 100°C, le feu est éteint et le poisson cuit lentement sans différence de température qui risquerait de le malmener ;

E viva la cuisson douce !

Vous avez besoin

2  tomates
1 petit oignon
1 doigt de gingembre
1 piment épépiné
sel & huile d’olive
1 zeste de combava
pluches de  coriandre

rougail

dans un mortier, pilez le le gingembre avec le sel  ; coupez les tomates  en dés puis émincez l’ oignon ; tranchez finement le piment ; si vous avez correctement retiré les graines, il vous apportera “de la matière” sans vous arracher le palais ;
mélangez le tout et appréciez avec un riz blanc tout simple ;

J’aime bien ça !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Douxmets 1598 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte