Magazine High tech

Test : Peggle, de quoi perdre la boule ?

Publié le 24 mars 2009 par Guls
On vous avez déjà parlé de Peggle lorsque les 10 premiers niveaux de Peggle Extreme ont été proposés gratuitement sur Steam. Aujourd’hui, Zone Jeu vous propose un retour sur Peggle tout court, disponible sur PC, Xbox Live Arcade et Playstation Store.

Visez juste !
Le concept de Peggle est relativement simple. Vous tirez en effet une boule depuis le haut de l’écran dans la direction que vous souhaitez, boule qui rebondit sur les parallélépipèdes rectangles et petites sphères disposées à l’écran. Votre objectif est de toucher (et détruire) toutes les cases oranges avant que vous n’ayez utilisé toutes les boules.
Évidemment, PopCap Games a pensé à ajouter quelques petites subtilités pour pimenter un peu le jeu. Ainsi dans chaque niveau sont disposées deux cases vertes. Celles-ci vous octroient un pouvoir spécial qui varie selon le monde dans lequel vous vous trouvez. On citera, entre autres, la pyramide élargissant le seau de récupération qui fait l’aller-retour horizontalement au bas de l’écran pour vous donner une chance de regagner une boule, ou encore le souffle de feu qui traverse l’écran et active toutes les cases qu’il touche.
En plus de ces supers pouvoirs, vous avez également l’opportunité de regagner des boules grâce à votre score. Chaque case touchée vous rapporte en effet un certain nombre de points et une fois un seuil atteint, une nouvelle boule vous est offerte. La case aléatoire déterminée à chaque tour pour multiplier votre score joue un rôle clé ici, à vous ensuite de chercher comment en tirer le maximum de potentiel.

Un contenu forcément limité…
Etant donné le modèle du jeu et son prix, on comprend bien que le contenu soit relativement maigre. Onze mondes vous sont tout de même proposés, chacun comprenant 5 tableaux. Comptez 3 à 4 heures pour tous les réussir, en sachant que la difficulté se corse nettement sur la fin. Une fois ce mode aventure terminé, vous débloquez des défis particuliers, qui vont mettre votre réflexion (et éventuellement votre patience) à rude épreuve. Ceux-ci reprennent l’ensemble des niveaux précédents avec des conditions de victoire plus contraignantes, telles que détruire 35 taquets oranges plutôt que 25. Vingt tableaux supplémentaires et originaux sont également jouables mais nécessitent d’être débloqués précédemment, ce qui pourra frustrer les personnes n’ayant pas envie de tout refaire une seconde fois avant de les tester.
Notez également la présence d’un mode « duels de maître » qui s’avère relativement peu convaincant. Celui-ci reprend en effet les niveaux de l’aventure mais vous y affrontez alors l’ordinateur dans une compétition au tour par tour pour atteindre le meilleur score. Préférez donc à ce dernier le multijoueur, qui peut déjà être plus amusant.

… mais surtout un manque de variété
Le jeu souffre cependant d’un problème à la fois de rejouabilité mais aussi tout simplement de variété sur le long terme, certes tout relatif ici. En effet, si chaque monde a sa propre personnalité, ces différences n’apparaissent pas toujours de manière suffisamment flagrante pour permettre une réelle diversité. On regrette ici notamment tous les clins d’œil qui avaient été implantés dans Peggle Extreme pour le plus grand plaisir des amateurs de jeux Valve.
A ces environnements trop peu travaillés et exploités, il faut signaler également que les 10 pouvoirs différents promis ont tendance à se recycler un peu trop. Certains s’avèrent tout simplement inintéressants dans la plupart des cas tandis que d’autres ont quasiment les mêmes effets. Encore une fois, faire quelques efforts supplémentaires sur ce thème aurait pu permettre de faire plus varier les approches des tableaux et redonner de l’intérêt au jeu.
Enfin, il faut noter que quasiment aucune innovation n’est introduite en cours de jeu. On reste notamment médusé que les téléporteurs ne soient utilisés que dans deux niveaux en tout et pour tout et ce à la fin du jeu alors qu’ils faisaient au moins le même nombre d’apparitions dans les 10 premiers niveaux de l’épisode proposé gratuitement sur Steam. Et comme ce concept se révèle la seule recherche de diversité et de subtilité dans le jeu, on comprend que celui-ci puisse apparaître rapidement lassant.

Trailer la version mobile.
Une impression d'inachevé
Peggle n’est pas un mauvais jeu en soi mais il apparaît que les développeurs auraient pu le rendre encore plus intéressant en travaillant un peu sur les aspects soulignés ici. Finalement, une petite partie de temps en temps s’avère amusante et empêche de se lasser trop rapidement. Sachant qu’il vous coûte environ 10€ pour plus ou moins 5 heures de jeu, pour peu que vous accrochiez au concept, il serait malhonnête de vous le déconseiller formellement mais il est à réserver réellement aux amateurs du genre, surtout quand on connaît le nombre de titres de qualités disponibles en téléchargement. Notez cependant que si vous êtes très intéressé par la recherche du meilleur score possible, vous aurez de quoi faire étant donné les grandes différences possibles entre deux parties.
De nombreuses versions de Peggle sont disponibles et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Soyez très vigilant si vous souhaitez l'acheter, de manière à réaliser la meilleure affaire possible : on note ainsi que sur le site officiel, Peggle est proposé pour 4,50€ alors qu'il vaut près de 10€ sur Xbox Live Arcade et Playstation Network mais que l'épisode Nights est vendu à 19,95€ contre 9,99€ sur Steam...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guls 278 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog