Magazine

Le Pape, une proie de choix pour les démagogues

Publié le 24 mars 2009 par Micheljanva

" Bruges Europe est revenu | Accueil | Est-ce ainsi que l'on va empêcher l'application du traité de Lisbonne ? "

24 mars 2009

Le Pape, une proie de choix pour les démagogues

Christian Vanneste défend le Pape dans Minute :

" Des politiciens, notamment au sein de l'UMP, dénoncent les propos " irresponsables " de Benoît XVI...

Ces personnes n'ont manifestement aucune culture religieuse, ignorent réellement ce qu'est un pape et sont eux-mêmes parfaitement irresponsables... Ils réagissent par des stimuli médiatiques, en obéissant à des réflexes pavloviens, et n'ont pour consigne que de surenchérir sur le thème " Plus moderne que moi, tu meurs! ". Ils sont surtout inspirés par le souffle de décadence qui règne dans nos pays. Si cela, c'est l'UMP, alors... tant pis pour l'UMP ! [...]

D'abord, il ne faut pas oublier que la majorité des journalistes sont parfaitement incultes et incapables de s'élever dans les hauteurs où évolue le pape. Mais vous avez raison par ailleurs: dans un monde où l'on ne peut plus rien dire, où il faut ménager chaque catégorie sociale, ethnique ou sexuelle, le chef de l'Eglise catholique est effectivement bien désigné pour remplir le rôle de bouc émissaire. Je pense aussi que le discours pontifical heurte les relativistes inconsciemment bousculés dans leur mode de vie hédoniste. C'est pourquoi ils profitent de toutes les occasions pour salir l'image du Saint-Père. Les catholiques ne doivent donc jamais avoir peur de s'élever contre ces cabales médiatiques [...]

le déchaînement médiatique s'explique peut-être aussi par le fait que le pape ne répondra pas aux attaques par la violence...

Ce qui caractérise effectivement l'attitude du Saint Père, c'est l'exposition à la souffrance, son prédécesseur l'a bien montré. Toute réponse violente ou véhémente est par définition exclue, contrairement à d'autres religions. En outre, en l'attaquant, on ne risque pas sa vie ou sa carrière. Ceci en fait une proie de choix pour les rapaces des médias ou les déma gogues."

MJ

Posté le 24 mars 2009 à 10h26 par Michel Janva | Catégorie(s): Cathophobie

Commentaires

Je pense qu'aucun des détracteurs du St Pére n'a lu intégralement les discours et les paroles qui ont été prononcés au cours de son voyage en Afrique.Alors prions pour eux c'est la seule chose que nous puissions faire .

Rédigé par : marie laure | 24 mar 2009 10:50:51

Qui sont ils pour pouvoir juger le Pape ?
Ils ont une bien haute estime de eux même....

Rédigé par : malba | 24 mar 2009 10:51:11

Voilà au moins des propos carrés si rares à l'UMP en effet.
L'analyse du processus pavlovien est particulièrement pertinente, car non seulement les "rapaces et démagogues " comme Monsieur Vanneste se plaît à appeler les novellistes et ses collègues de l'Ump qui attaquent lâchement le Saint-Père, ne risquent rien, mais au contraire,jusqu'à présent ils construisent leur carrière sur ces seuls "exploits" dont ils sont capaples.
Avons-nous encore les moyens de subventionner une telle odieuse mascarade ?

Rédigé par : Sancenay | 24 mar 2009 11:12:18

@ Marie-Laure,
les detracteurs du Pape ont bien lu ses textes ,mais mus par leur haine et leur mauvaise foi ,les ont étudié pour tronquer et extirper non pas la "substantifique moelle " mais ce qui ,pourrait exprimer le contraire de sa pensée ! Benoit XVI pensait aux loups mais moi ,je penche pous les hyènes !

Rédigé par : pique-à-sots | 24 mar 2009 11:28:26

Excellent monsieur Vanneste !! Voilà au moins un UMP qui fait un sacré bon boulot... comme quoi on peut s'engager à l'UMP et garder ses convictions.. contrairement à ce qu'on lit parfois sur ce blog..

Rédigé par : Marie | 25 mar 2009 10:32:48

à Marie

On peut certes les garder, de trop rares élus en donnent assurément l'exemple, de manière moins présente toutefois que leur collègue Madame Morano...

Mais pour ce qui intéresse l'humanité dans ce qu'elle a d'essentiel, on peut aussi diluer ces reponsabilités, car en politique, seul le résultat compte.
Et si le statut du beau-parent devait par malheur voir le jour, qui pourrait être fier d'avoir de par son appartenance partisane, volens nolens, cautionné cette négation de la loi naturelle, cette atteinte inhumaine et scandaleuse portée à l'enfance , tragique reflet, doit-on se souvenir, du sort abominable que le Système dans une sorte de rite fondateur, fit subir à l'enfant martyr du temple.
Si cela peut vous aider à re-situer les choses dans leur dimension historique, politique et spirituelle...car en définitive ne savons-nous pas qu'il est bien difficile de servir deux maîtres sà la fois.

Rédigé par : Sancenay | 25 mar 2009 14:42:59

@ Sancenay

Je suis absolument d'accord avec vous : "seul le résultat compte". A partir de là, les engagements sont multiples, et notamment à l'UMP. Parce que si le projet du statut de beau-parent ne passe pas, c'est qu'il aura été bloqué par de nombreux députés affiliés UMP. Malheureusement, les responsables des différents partis souverainistes ont beau faire d'excellents discours, ils n'ont pas voix au chapitre pour bloquer ce genre de loi inique...

Rédigé par : Marie | 26 mar 2009 09:56:14



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte