Magazine

UE : nouveau mépris du peuple

Publié le 24 mars 2009 par Micheljanva

P Les socialistes et Verts au Parlement européen ont proposé de modifier le règlement interne pour éviter que Jean-Marie Le Pen ne préside la prochaine session inaugurale en tant que doyen. Le social-démocrate allemand Martin Schulz, président du groupe socialiste, a déclaré :

"il n'est pas impératif que le doyen d'âge préside la session inaugurale".

Surtout si c'est Le Pen... qui fêtera ses 81 ans le 20 juin prochain. Martin Schultz a reçu le soutien du co-président des Verts, Daniel Cohn-Bendit, qui a précisé que son groupe avait "toujours été pour changer le règlement, parce que le fait que le doyen préside est ringard". Avec une réelle hypocrisie, il a indiqué :

"Nous sommes pour que soit la députée la plus jeune qui ouvre la session, non pas à cause de Le Pen, mais parce que c'est un signe pour l'avenir. Allons jusqu'au fond du symbolisme: on ne veut pas des croulants".

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte