Magazine

Un drôle de piano pneumatique à carton...

Publié le 24 mars 2009 par Les2decoppet

Il y a déjà fort longtemps, pfff ! dans le temps dirais-je même tellement c'est vieux, je vous ai parlé des automates merveilleux de Michèle Burnet de Genève. Je vous disais dans ce billet que son frère Philippe Cichon s'occupait de la partie mécanique des automates. Tenez, allez faire un tour sur le site des "Automates des Ciburs" , ça vaut le détour…

Or, il s'avère que Philippe est un copain de GPTO qui nous fait des vidéos montrant le montage d'un orgue de barbarie, par exemple, ou le pliage du carton… GPTO c'est le surnom de Joseph parce qu'il fait des miracles avec un bout de bois et une ficelle. Philippe lui fait croire que GPTO ça veut dire ”Groupe de Progrès Technique de l'Orgue” mais personne le croit… Et nos deux compères, quand ils ne montent pas des orgues de barbarie ou quand ils ne plient pas des cartons, que font-ils ? Eh bien ça :


Piano pneum à carton
envoyé par GPTO1

Donc ces deux retraités occupent leur temps en s'amusant avec la musique mécanique. Tout dernièrement un piano mécanique (qui fonctionne en principe avec du papier perforé) est entré dans l'atelier de GPTO. Comme il fonctionnait très bien, il n'y avait pas de travaux de restauration à faire. Mais GPTO n'a pas beaucoup de rouleaux ; en revanche, il a plein de fichiers MIDI (le système MIDI vous est maintenant connu car je vous en ai parlé dans ce billet, par exemple…) et un stock de cartons 27 touches. Alors une idée vient tout naturellement (ben voyons…) commander le piano par une interface midi sans modifier le piano.


Le principe est simple (ben voyons, bis…) : on monte une contre-flûte de pan qui récupère les trous de commande sur la flûte de pan et on pilote tout ça avec des relais commandés par carte informatique. Si le principe est donc simple, sa mise en œuvre quant à elle est pointue.  Il faut obtenir l'étanchéité et l'alignement des 88 trous de 1.5 mm au pas de 0.111 pouce, pas facile !!


Pour l'instant le GPTO4 a un lecteur optique 27 touches qui permet de passer les cartons de l'orgue. La suite en 88 touches est pour bientôt. Reste quand même à accorder le piano… Encore un exploit ! Car raccorder une contre-flûte sur la flûte de pan d'un piano, ça pose des problèmes d'étanchéité et d'alignement (88 trous de 1.5 mm à entre axe de 0.111 pouces) pas facile à résoudre… On vous croit sur parole, Joseph et Philippe…

Voilà. Ce billet vise également à essayer d'améliorer les connaissance en système MIDI de mon frère Peau-Rouge chef de tribu ”Rapace aux Longues Plumes” du pied du Petit Canyon, au début de la Vallée des Huit Bisons… Je vous ai dit une fois qu'en tant de Chef de tribu, il détenait les cordons de la bourse… Ben ça ne m'étonne pas que cette tribu reste dans le plus complet dénuement car dès que l'on parle de milliards et de millions, il est un peu paumé, notre Grand Argentier…
medium_100_1030.jpg
"Rapace aux Longues Plumes"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les2decoppet 97 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog