Magazine

Simple Goodbye

Publié le 24 mars 2009 par Willb77

Simple Goodbye

J’ai fermé ma session Windows pour jeter un œil à travers la fenêtre où régnait la pénombre.

J’ai vu s’éteindre la led rouge de ma souris qui rentrait dans son sommeil électrique peuplé de rêves de caresses de doigt délicats.

J’ai enfilé ma veste de costume qui était affalée sur un porte manteau strictement géométrique. Puis, j’ai fait un premier pas, au ralenti, dans ce couloir perforé de portes entrouvertes et leurs promesses  de labeurs et d’éclats de voix.

Je proférai alors un timide « bonsoir » reflet d’un désir puissant pour que la banalité de ce mot soit accueilli avec un sourire humain et franc. Mais seul le silence me répondit de son air narquois.

J’avançais toujours dans une envolée de cravate sauvage remarquant à peine ma prise de vitesse soudaine.

Un autre « bonsoirs » perça la défense de mes dents et arrondit mes lèvres entourées d’une barbe naissante.

Le même dédain en réponse.

C’est alors que les « bonsoirs » fusèrent à la manière d’une mitraillette déchainée. « Bonsoir moquette », « Bonsoir couloir », « bonsoir chaise », « bonsoir vitrine », « bonsoir WC », « bonsoir écran », « bonsoir ascenseur », « bonsoir interrupteur », « bonsoir cabine », « bonsoir bouton RC », « bonsoir câble », « bonsoir garde ». La vocifération à son paroxysme !

« Bonsoir m’sieur, à demain ». Calme souriant.

Une voix qui ouvre toutes les voies. La voix d’une humanité qui s’exprime dans une simplicité, un échange, simple comme bonjour…

Une nouvelle by Will

Sinon, vous pouvez retrouver les créas dans leur environnement ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Willb77 5374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte