Magazine

[Critique] Ed Wood

Publié le 24 mars 2009 par Leblogcine

Tim Burton a toujours revendiqué son admiration pour le kitch, le navet, la soupe cinématographique typique des années 50. En décidant de réaliser la biographie de Ed Wood, le plus mauvais cinéaste de l’histoire du cinéma, il parvient à rendre hommage aux navets sans pour autant nous en cuisiner un.

18825843

Glen ou Glenda ?

Ed Wood s’affirme comme un personnage à part dans le monde du cinéma. Persuadé de son génie et perpétuellement enthousiaste, le scénariste, acteur et réalisateur n’a jamais réussi à pondre un seul film consommable. Depuis Glen ou Glenda ? jusqu’à Plan 9 from outer space, il a entrainé dans ses délires filmés des stars déchues comme Bela Lugosi, et rendu brièvement célèbre de futurs anonymes. En s’emparant de cette histoire vraie du cinéaste malchanceux, Tim Burton a réalisé un film drôle et émouvant, mêlant les histoires d’amour, les amitiés et les déboires d’Ed Wood.

18825835

Pas un film d’amateur

Deuxième collaboration de J. Depp et T. Burton, Ed Wood s’affirme avant tout comme une remarquable prestation d’acteurs. Depp se saisit avec une tendresse toute particulière de son personnage, et lui offre une psychologie instable bien plus touchante qu’énervante. On retrouve à ses côtés une Sarah Jessica Parker naïve et simple, très loin de son personnage provocant de la série qui l’a rendue célèbre. Patricia Arquette fait elle aussi une sympathique apparition, de même que Bill Murray. Récompensé de l’oscar du meilleur second rôle en 1995, Martin Landau se métamorphose en un Bela Lugosi plus vrai que nature, réellement bluffant. Sa performance suffit à justifier de voir le film.

18825857

Compilation de films

Burton évoque l’histoire d’Ed Wood à travers sa filmographie : période menant à un film, tournages et extraits se succèdent, formant un véritable « best-of » du cinéaste. Ce parti-pris scénaristique permet au réalisateur de s’amuser à recréer les films les plus célèbres d’Ed Wood. Décors kitchs, piètres acteurs, maquillages grotesques : pas si facile de reconstruire un navet pièce par pièce, mais Tim Burton y excelle ! Le noir et blanc et la superbe photographie de Stefan Czapzy (Edward aux mains d’argent) donne un air à la fois vieillot et envoûtant à l’ensemble. La mise en abyme -le film dans le film- fonctionne, et le spectateur, complice, est séduit.

18825838

Au final

Moins célèbre que Mars Attack ou Batman, Ed Wood est pourtant l’un des nombreux chefs d’oeuvre de Tim Burton. Les amateurs de bons vieux navets de science fiction adoreront, et se prendront à vouloir revoir les originaux. Mais plus qu’une ode à l’amour du cinéma, Ed Wood reste une formidable comédie dramatique qui plaira à tous.

18825837

Ed Wood
Réalisé par Tim Burton
Année de production : 1994


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leblogcine 1018 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte