Magazine

1er festival du film policier de Beaune : euh... le site officiel, il sert à quoi au juste ?

Publié le 25 mars 2009 par Boustoune
  Euh, dites, le public système cinéma, excusez-moi de vous déranger pendant la sieste, mais ce serait bien de vous bouger un peu et de mettre à jour le site du festival de Beaune. Je dis ça, parce que la manifestation commence dans tout juste une semaine et qu'il n'y a toujours aucune des informations essentielles pour votre public éventuel...
Si on s'en tient à la page principale, on sait qu'un festival va se tenir dans cette belle ville du 1er au 5 avril et que les films à l'honneur sont des polars et des thrillers (comme pour feu le festival de Cognac). Sinon, aucune information sur le lieu des projections, rien sur les projections elles-mêmes, ni sur le prix du pass public... Ce sont quand même des précisions importantes, non? De la part d'un groupe aussi solide que le vôtre, qui organise quand même les festivals de Deauville et Gerardmer, ce manque de communication autour de l'événement ne fait pas très sérieux... Et moi qui ai publié il y a quelques semaines l'adresse du site officiel pour faire un peu de buzz autour du festival, je passe pour un guignol auprès de mes lecteurs...
Alors, je suis quand même allé dénicher des infos à droite à gauche - merci à l'office du tourisme pour ses renseignements : Les projections commenceront le 1er avril au soir, avec le nouveau film de Bertrand Tavernier Dans la brume électrique, mais on ne sait pas encore si la projection est ouverte au public - ça commence bien ! ... Elles auront lieu au Cap Cinéma - boulevard du Maréchal Joffre - Beaune Le pass pour la durée du festival coûte 40 €, et des pass journaliers sont en vente à 12€. Enfin, la liste des films projetés existe, même sur le site officiel. Il faut aller sur le lien "communiqué de presse" pour y accéder. On y trouve aussi la composition des différents jurys.

Maintenant, je me moque pas mal que le site soit mis à jour. Ce qui m'importe, c'est que le festival soit organisé correctement sur place, et que le public ne soit pas le dindon de la farce, même si ça commence le 1er avril. En gros, je vous prierais, cher Public système cinéma, de ne pas reproduire les mêmes conneries que lors du dernier festival du film américain de Deauville, où le traitement réservé au public payant a été absolument scandaleux (des séances réservées exclusivement aux invités professionnel ; les films "prestigieux" du soirs accessibles uniquement sur invitation, attribuées dans la cohue générale et en plein pendant une autre séance, j'en passe et des meilleures...).
Attention, je débarque dès mercredi prochain pour mener l'enquête, et s'il y a la moindre entourloupe, je vous enverrai mes tontons flingueurs...  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Boustoune 2984 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte