Magazine

Twilight: Ma critique

Publié le 16 mars 2009 par Beldarak @Beldarak
Ah tient, toujours là? Parfait, on entame du "vrai" contenu tout de suite.
Bon, c'est pas pour copier le webzine 42 qui a lui aussi fait la critique de ce film mais parcque c'est le dernier en date que j'ai vu (apres avoir lu la critique de 42 d'ailleurs) et que j'ai pris des notes (non c'est pas une habitude en général je déteste faire sa).
Le pitch
A moins d'avoir vécu dans un bunker ces derniers mois ou de ne pas connaitre de fille (commencez par arrêtez vos études en sciences informatique et aller en psycho sa ira mieux), vous avez surement dù entendre parler de ce film. Pour les autres:
Alors, Twilight possède tous les éléments pour faire un bon film:
- Des vampires !! Ces êtres ont toujours étés pour moi la grande classe (dés)incarnée et un idéal à atteindre (la tuerie en moins parcque tuer c'est nocif pour la santé et que ma môman m'a dit que c'était pas bien de faire sa).
- Des vampires !!
- Et aussi des vampires !
Mais il possède aussi de quoi faire un film tout moisi:
- Du fake (Vous comprendrez avec la brillance Mouahahaha)
- Une romance adolescente
- Un gros budget (parcque les généralités j'adore sa)
- Des effets spéciaux moisis
Alors que nous donnent tous ces ingrédients?
Je propose en introduction un extait de mes notes (à la relecture je comprends pas tout non plus vous en faites pas^^'... Enfin, là c'est la partie soft des notes):
  Maman de Bambi
  "T'as les cheveux longs"
  "Ouais je les ai recoupés depuis la dernière fois"
  "Ah alors ils ont repoussés"
  Scène ventilateur => Reac vampire
  43 minutes: on en a marre et sa empire
Voila sa c'est pour vous donner une idée de l'état de ma santé mentale. Mais voila de quoi nous éclairer sur ce que j'ai pensé du film jusqu'à la 43e minute: C'est chiant ! (bon, avec quelques scènes sympas genre le sauvetage)
J'ai trouvé que ce serait sympa de parler de cette scène du début où une biche (un faon en fait je crois mais sa cassais toute la blague Bambi) se fait tuer par un vampire... Bah oui, c'est dégeulasse de faire revivre ce traumatisme de jeunesse à nous pauvres jeunes désorientés et rendus fous dans leur tête par la violence dans les médias. (Oui ce paragraphe n'a strictement aucun interet mais comment résister... à des yeux de Bambis mouahahaha *Pars en courant en agitant les bras en l'air*)
Hem... Désolé pour cette interuption (j'avais oublié de prendre mes pilules). Revenons en à ces notes, la suite c'est un dialogue qui montres à quel point il ne se passe rien. En fait c'est le but du truc, traduire l'ennui et le manque de dialogue entre l'heroine et son papa (famille recomposée) donc faut reconnaitre que l'ennui est bien retransmis à l'écran... Mais sa saoule !!
*Deviens fébrile* Ahhhh la scène du ventilateur *_* Tout simplement sublime. Ne lisez pas le paragrahe présent si vous comptez voir le film sa vous gacherais tout. Alors pour ceux qui restent, laissez moi vous décrire ce grand moment d'émotion. En fait l'heroine arrive pour la première fois en classe (en milieu d'année) et le prof lui assigne donc une place. Comme de par hasard, c'est celle à côté de ce beau type qui à l'air bizarre et que peut-être bien ce serait un vampire suspens suspens). Elle le regarde et... OMG WTF?! Une scène au ralentit avec derrière l'heroine un ventilateur qui fait voler ses cheveux !! Sa parrais rien dit comme sa mais c'est en fait la scène la plus niaise que j'ai jamais vu, d'un ridicule affligeant.
Le "reac [pour réaction] vampire" c'est parcqu'on dirait que le type a un petit probleme de précocité (en plus sa dure longtemps, on imagine déja la chaise dégoulinante apres xD). Rassurez-vous (ou pas en fait), c'est simplement parcqu'il a kré kré envie de la manger (c'est sur-joué à mort et cet aspet est presque quasiment effacé l'air de rien plus tard dans le film).
Voila pour le début de mes notes (qui je vous le rappelle étais censé servir d'intro à la critique =/ )
Heu, t'as pas mal insisté sur le fait que les vampires t'adorais pour leur classe sans nom, sur l'affiche il a l'air plutot classe.
Ce à quoi je répondrai "Ah ah" (c'est d'ailleurs comme sa que je décris le film). Un vampire.... Une humaine... et de la sensualité... Jusque là sa va. Mais non !
1) Il n'y a pas de sensualité, je suis pas sûrs qu'ils s'embrassent plus de 2 fois dans le film et le reste du temps c'est regard vide power. (en même temps, un vampire tout froid on a pas trop envie de lui faire des mamours et des caresses tout partout)
2) Le vampire est amoureux de l'humaine !! Oo Je crie à l'hérésie !!! Allez Résie !!
3) La famille vampire 
Gné, heu pardon j'ai pas bien compris là?!
Si si, il y a la famille du vampire qui eux en plus de n'avoir aucune classe n'ont aucun charisme (excepté la soeur qui déchire mais qui fait pas vraiment vampire). J'ai pas envie de m'étendre sur ce triste blasphème que représente cette famille mais je tiens à citer la kaira vampire. Un vampire qui met une casquette à l'envers et se la pette à mort, pour un peu j'en pleurerais de honte pour le réalisateur (et l'écrivain du bouquin?).
Heureusement qu'un des trois méchants (le vraiment très méchant) est là pour montrer ce qu'est un vampire classe (Il tente de faire un snuff movie Oo... Rox !!). Lui il en jettes, même si ses motivations pour devenir le grand méchant de ce film sont... Bah il en a aucune =/
Ho ! J'ai oublié de citer la pire abberation de l'oeuvre, celle qui passe même avant la kaira... J'hésite à l'écrire, les larmes me montent aux yeux. Alors je vais le dire très vite lèvempirosoleybri !!... Bon bon d'accord: les vampires au soleil.... brillent (no death no suffering) !
Je vous avais prévenus, assayez vous un instant, respirez. Je t'apportes un verre d'eau lecteur adoré. En gros sur le screeneur que j'ai vu (c'est rare que j'en arrive là mais quand c'est pour voir un film que je sais être une bouse...), leur peau devient couleur peau normale alors que tous les autres sont forts pales.
C'est tout un mythe qui s'effondre, Bram Stoker doit se retourner dans sa tombe (Oh la vache cette phrase est magnifique placée dans le contexte !). Dans la série je prends le theme vampire pour le fun parcque je le lacère ensuite à grands coups de griffes, on peut citer la scène des mirroirs, assez classe en fait mais ne respectant pas le fait que les vampires ne se refletent pas. Mais bon, on va pas chiquaner (moche ce verbe en fait), prendre des libertés sur le theme vampire n'est pas une mauvaise chose tant qu'on ne vas pas trop loin (mais allez quoi, des vampires qui brillent au soleil *lève les bras au ciel*). Sans oublier que le vampirisme se transmet via l'injection de venin lors de la morsure Ôo... What The Fuck ?!
Bon, pour en terminer avec le mauvais, et c'est ce que j'entendais par gros budget, sous entendu film commercial (même si les gens pètent des cases quand on emplois ces deux malheureux mots à la suite l'un de l'autre), c'est qu'on a encore droit à des trucs vus, vus et revus (et qui étaient déja lourd la première fois), j'ai nommé le sempiternel... Pétage de cable de la personne en danger qui envoie tout le monde à la merde parcque si les gens continues à la fréquenter ils vont mourir =/
La fin est relativement foireuse pour qu'on ailles voir le deux aussi.
Mais...
Malgré tout cela le film était mieux que ce à quoi je m'attendais. Bon, je suis publique facile j'avoue et si j'adore regarder les perles du cinema phantastique (je sais jamais si c'est "ph" ou "f", foutue anglosaxonisation (heu... je crois) cela ne m'empeche pas d'apprécier une soirée devant un film "classique" (mais les romances en règle générale non, c'tait juste pour me moquer et m'énerver devant le foirage de l'aspet vampirique).
Qu'en penser donc?
Mais ce que vous voulez !! Chacun penseras ce qu'il veut de ce film.
... Bon bon d'accord je fais une vraie conclusion, mais j'aimerais bien dormir et je doit encore tout relire et corriger les fautes là =(
Bref, le film traine en longueur, ils auraient pu faire un film sympa mais à la place ils ont choisi la voie plus lucrative de la trilogie. On va donc se retrouver avec trois films chiants. Le truc c'est que ce film n'arrive pas à vraiment occuper notre soirée comme peut le faire une comédie francaise sans prétention, on ne s'ennuie pas non plus à mourir mais il y a de nombreux passages qui trainent en longeur, l'aspet histoire d'amour est totalement ininteressant (je suis pas connaisseur mais sa me sembles du classique sans surprise à mort) et les vampires... Raaahhhh....
Si vous voulez du bon film de vampire (ou bouquin si vous préférez), acheter plutot "Entretien avec un vampire", le casting est tout aussi sympa (et même plus: Brad Pitt et Tom Cruise) et puis surtout ce film déchire tout. En fait il occupe la première place des films labelés "Beldir's Approval" avec The Prestige.
A demain (peut-être... en fait non personne viendra demain je parie xD... =( ) les petits loups. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Beldarak 567 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog