Magazine

Célibataire désespéré ? Ne le soyez pas...

Publié le 13 février 2009 par Exnight
Spécialement pour la Saint Valentin, voici un post pour réconforter tous ceux qui, comme moi, seront - encore - célibataires en ce fameux jour (de merde). Un post qui veut simplement dire qu'on est sincèrement beaucoup mieux seul que mal accompagné.
La preuve par 10...
Marissa Cooper (NEWPORT BEACH)
Les petites filles riches trop gâtées, ça peut être séduisant au départ - surtout si l'on vient d'un ghetto et qu'on est fauché comme les blés. Mais ça devient vite incontrôlable, névrosée sans que l'on sache vraiment pourquoi. Ca se met à se droguer, à partir en vrille. Et là, Ryan Atwood, tu te dis que tu aurais du rester pauvre et célibataire... parce qu'avec des filles comme ça, on finit plus vite en taule qu'en entrant dans un gang...
Dennis "Le Roi du Beeper" Duffy (30 ROCK)
Faut-il être désespérée pour sortir avec le dernier vendeur de beeper de New York ? Peut-être. Il faut vraiment l'être pour sortir avec le dernier vendeur de beeper de New York avec un casier judiciaire de pédophile (et qui aime Nickelback!). Liz Lemon, tu aurais mieux fait de rester célibataire...
Billy Loomis (SCREAM)
C'est sûr que Billy est un beau gosse, qu'il est populaire, attentionné et très charismatique. Mais son sex-appeal en prend un sacré coup lorsqu'il dévoile son vrai visage, celui d'un tueur phychopate qui vient de trucider tous vos potes, qui vient de vous prendre votre virginité et qu'il vous avoue avoir tué votre mère après l'avoir violé... Sidney Prescott, tu aurais du rester célibataire...
Kimberly Shaw (MELROSE PLACE)
Au départ, Kimberly n'avait rien demandé, juste de faire son boulot de médecin comme les autres. Et puis voilà qu'elle rencontre Michael Mancini et c'est la débandade : elle simule sa mort, tente d'assassiner son amant, vole un bébé et finit même par faire exploser Melrose Place. Kimberly, tu aurais vraiment du rester célibataire...
Julianna Gianni (VANILLA SKY)
David Aames était juste un petit coureur de jupons. Mais avec Julianna Gianni, il aurait mieux fait de laisser son zizi dans son pantalon. Parce que les filles (un peu) jalouse et impulsive comme ça, ça vous envoie dans le mur avec votre voiture préférée. David, tu aurais du rester célibataire...
Meredith Grey (GREY'S ANATOMY)
Un coup "je t'aime", un coup "je t'aime pas", un coup "je t'aime encore", blah, blah, blah... Le Dr Mamour est soit complètement con, soit complètement désespéré (non, pas possible...), soit complètement maso. Je suis habituellement contre la violence mais, parfois, avec Meredith Grey... Dr Mamour, tu aurais du rester célibataire (ou en choisir une autre !)...
Zackary "Zak" Lodge (SERIAL NOCEURS)
Infidèle, mauvais joueur, imitateur de loutre, raciste, républicain, Zak a pas grand chose pour lui. Mais que fait la jolie et gentille Claire Cleary avec ce type ? Elle ne le sait peut-être pas elle-même. Claire, tu aurais vraiment, mais vraiment, du rester célibataire...
Darryl Jenks (UN PRINCE A NEW YORK)
Héritier de l'empire des lotions pour cheveux Soul Glo, Darryl Jenks est la version black 80's de Zack ci-dessus. Arrogant, égocentrique, lâche, misogyne et sûrement chauve dans les années 90, il n'a pas grand chose à faire avec la si craquante Lisa McDowell qui aurait bien du, elle aussi, rester célibataire...
Janice (FRIENDS)
Oh...My...Gawd Trois mots qui résument parfaitement cette new-yorkaise pur jus qui exerce sur les hommes de tous genres une fascination assez incompréhensible. Parce que, entre le rire le plus énervant de Manhattan et cette voix nasillarde, il faut être désespéré ou fou pour oser sortir avec elle. Chandler (et Ross !), tu aurais vraiment du rester célibataire...
Ray Pruitt (BEVERLY HILLS)
Musicien fauché et ouvrier du BTP, Ray Pruit est le fantasme de toutes les filles riches qui rêvent de faire chier leur papa. Mais derrière les rêves érotiques tout mouillés de Donna Martin se cache un garçon manipulateur et possessif qui a quand même eu le culot de pousser sa chérie dans les escaliers. Ca, c'est un bad boy. Donna Martin, tu aurais du rester célibataire (ou rester avec David Silver...)
Bon, en fait, si vous savez lire entre les lignes, c'était juste pour dire que j'étais complètement désespéré et que si vous êtes belle, gentille, intelligente et célibataire, j'étais là... Je suis beau, gentil, intelligent et célibataire...et riche aussi, ça peut aider... Ah non, ça, c'est pas vrai - bientôt...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Gné
posté le 24 avril à 15:03
Signaler un abus

Post vraiment marrant =) (ok la saint valentin est passée depuis belle lurette mais je suis longue à la réaction)

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte