Magazine

Top 20 cinema 2008

Publié le 12 janvier 2009 par Exnight
Une année n'est, pour moi, vraiment terminée que lorsque j'ai enfin pu voir tous les films que j'avais envie de voir au cinéma. En 2008, entre le mercredi 2 janvier et le mercredi 31 décembre, il y en a eu tout juste 190, soit quatorze de plus qu'en 2007 mais dix-neuf de moins qu'en 2006.
Donc, en attendant un bilan détaillé, voici les 20 films qui m'ont le plus fait vibrer en 2008... J'attends vos commentaires et vos propres top...
1. REVIENS MOI
Parce que le cinéma devrait toujours ressembler à ça : un grand frisson de 2h. Les mots me manquent presque tant le seul souvenir de ce film me bouleverse. C'est juste beau, très très beau.
2. JUNO
Parce que ce petit bout de femme est irrésistible. On voudrait connaître un jour une "Juno", cette fille qui sait rester elle-même en toute circonstance, cette fille qui a un téléphone hamburger, qui aime le rock et qui dit toujours la vérité.
3. INTO THE WILD
Parce que, derrière le fantasme bobo, se cache un voyage stupéfiant dans un esprit humain en face à face avec la solitude. Le film de Sean Penn est le road movie ultime du 21e siècle.
4. FRANGINS MALGRÉ EUX
Parce que le jour où quelqu'un arrivera à me faire plus rire que Will Ferrell, John C. Reilly et Adam McKay, il m'aura tué. Juste la comédie ultime - aussi voire plus forte encore que "Dumb & Dumber".
5. UNE FIANCÉE PAS COMME LES AUTRES
Parce qu'il n'y aura jamais assez de tendresse au cinéma et que ce film en offre plus qu'il n'en faut. Ryan Gosling y est comme d'habitude époustouflant et Emily Mortimer belle à croquer. Un film qui vous donne juste envie d'aimer.
6. LE PREMIER JOUR DU RESTE DE MA VIE
Parce que la vie de classe moyenne en France n'aura jamais paru aussi fascinante, tendre et humaine, loin des clichés habituels sur l'aliénation.
7. GRACE IS GONE
Parce que, parmi les dizaines de films sur la guerre en Irak sortis ces trois dernières années, le film de James G. Strouse est sans conteste le plus émouvant. Notamment parce qu'il parle du deuil avec des mots simples et une tendresse énorme, tout en mettant l'Amérique républicaine face à ses propres contradictions.
8. TONNERRE SOUS LES TROPIQUES
Parce que parler du petit milieu Hollywoodien avec autant de férocité que de tendresse relève du "petit miracle" de finesse et d'intelligence. Et parce que Robert Downey Jr est bien le meilleur acteur de sa génération (mais ça je l'ai déjà dit...)
9. BROKEN ENGLISH
Parce qu'il y a un regard. Le regard de Parker Posey, dans le métro parisien, paralysée et terrifiée par l'idée d'avoir peut-être retrouvée l'Amour. Parce qu'il n'y a pas de films plus émouvant sur la solitude du citadin des années 2000.
10. THE MIST
Parce que le cinéma fantastique américain peut ENCORE être vraiment terrifiant et anxiogène, tout en étant d'une brillante intelligence. Parce qu'il est ENCORE possible de terminer un film sur une touche NOIRE COMME L'ENFER. Le film de Frank Darabont ne laisse juste pas indemne.
11. THE DEAD GIRL
Parce que rare sont les chaos aussi maîtrisés. De l'espoir à la dépression, ce film est un grand-huit émotionnel qui fascine autant qu'il bouleverse.
12. HELLBOY 2
Parce que le cinéma hollywoodien fantastique n'était pas apparu aussi imaginatif depuis de longues années. Guillermo Del Toro convoque un bestiaire poétique et jouissif qui éblouit.
13. ENTRE LES MURS
Parce que le cinéma "social" à la française peut AUSSI être un vrai divertissement. Parce que c'est frais, rare, juste et terriblement cinématographique.
14. REDACTED
Parce que Brian De Palma, en revenant à la base de son cinéma (expérimentation narrative, multiplicité des points de vue...), parvient à livrer le film le plus éprouvant et le plus juste sur les ravages de la guerre depuis de très longues années.
15. NO COUNTRY FOR OLD MEN
Parce que les frères Coen n'avaient pas été aussi bons depuis près de 10 ans. Et les frères Coen en forme, c'est toujours inoubliable car totalement imprévisible.
16. THE WACKNESS
Parce que la nostalgie peut aussi être un moyen d'avancer. Parce que le Hip-Hop est la bande-son de ma vie. Parce que l'adolescence est vraiment trop merdeuse.
17. THERE WILL BE BLOOD
Parce que Paul Thomas Anderson parvient à résumer l'Histoire de l'Amérique à travers le parcours d'un seul homme avec une densité rare. Parce que Daniel Day Lewis y est (comme toujours) intense et fiévreux.
18. MENSONGES D'ETAT
Parce que le vrai et bon divertissement n'a pas de prix, tant il est rare. Tout simplement.
19. COUP DE FOUDRE A RHODE ISLAND
Parce que les comédies romantiques mélancoliques chez les "vrais gens", c'est rare que ça ne me fasse pas craquer, surtout quand elles sont incarnées par des acteurs aussi brillants que Steve Carrell (ce regard...) et Juliette Binoche (ce sourire...).
20. JCVD
Parce que, malgré des défauts majeurs, l'interprétation bouleversante de sincérité et d'intensité de Jean-Claude Van Damme, m'a fait pleurer. Juste pour ça...
Pour le TOP 20 CINÉMA de 2007, c'est ici. Pour celui de 2006, c'est là que ça se passe.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte