Magazine

Le marketing des Oscars va-t-il trop loin ?

Publié le 09 janvier 2009 par Exnight
Le 26 novembre dernier vers 22h, je sortais de la projection de presse de SLUMDOG MILLIONNAIRE, le dernier film en date de l'anglais Danny Boyle sur la surréaliste histoire d'un enfant des bidonvilles indiens devenu millionnaire au "Qui veut gagner des millions" local. Mais le sujet de ce post n'est pas le film (On verra ça plus tard - si j'ai le temps...)
Le sujet se situe dans l'évènement marquant de l'actualité de ce fameux 26 novembre 2008 (ou plutôt du lendemain) : les attaques terroristes à Bombay.
D'un côté, un film. De l'autre, une fait d'actualité. En ce 26 novembre, les deux ont immédiatement été associés dans mon esprit. Forcément. Les deux traitent (entre autres) du conflit entre hindous et musulmans. C'est assez étrange comme sensation, quand la fiction se mêle à la réalité, mais ça ne fait que rendre les deux (et en particulier le film) plus fascinants et intéressants.
D'où l'idée marketing ! Faire en sorte que la sortie d'un film coïncide avec un fait d'actualité.
Impossible ? Peut-être... Ou peut-être pas...
Retour sur le 22 janvier 2008. Six mois avant la sortie de THE DARK KNIGHT, son dernier film, Heath Ledger meurt d'une overdose. Les premiers commentaires parlent d'une identification trop "intense" avec son personnage (NDLR : le joker).
Mais ce n'est pas tout...

Retour sur le 4 novembre 2008. Quelques semaines avant la sortie de MILK, le biopic de Gus Van Sant sur Harvey Milk, le premier homme politique élu ouvertement gay, la PROPOSITION 8 est voté, remettant en cause le mariage homosexuel dans l'Etat de Californie - là-même où Milk s'était battu pour le droit des homos.
On remet ça le 18 décembre dernier, soit seulement quelques jours avant la sortie de FROST/NIXON, le dernier film de Ron Howard sur la fameuse interview dans laquelle Richard Nixon fut sur le point d'avouer sa responsabilité dans le scandale du Watergate. Ce jour, Mark Felt, le célèbre "Gorge Profonde" qui permit de révéler le scandale, décède à l'âge de 95 ans.
En à peine un an, quatre actus bouillantes viennent mettre en perspective des films.
Qu'ont en commun tous ces films ? Ils sont tous des candidats potentiels aux prochains Oscars. Et on le sait, pour Hollywood, les Oscars, c'est d'abord une lutte impitoyable.
Alors, en pleine crise, les nababs du marketing hollywoodien se sont-ils tournés vers les forces obscures ? Se sont-ils mis aux sciences occultes pour faire en sorte que l'on parle de leurs films ?
Nul ne sait...
En tous les cas, je n'aurais qu'un conseil... Philip Seymour Hoffman, ne t'approche pas des petits garçons (voir DOUTE, le 11 février prochain au ciné) !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte