Magazine

Vibromasseur sonore Labyrinthitis

Publié le 27 mars 2009 par Annonymise

Jacob Kirkegaard s'inscrit dans la grande lignée des farceurs musicaux comme l'était Pierre boulez... A ceci près que son Labyrinthitis, en plus d'être ridicule, est un traumatiseur sonore de belle facture.
L'appareil est constitué d'un paire d'enceintes et d'un micro que l'on insère directement dans l'oreille. Bonjour les dégâts !...
Lisons ce qu'en dit un disciple "vibrant" d'admiration :

Popnews

"Les effets physiques peuvent ainsi être extrêmement désagréables, comme je puis en témoigner : au bout de trente minutes, je sentis des picotements aux alentours de mon bassin, puis une espèce de sensation de flottement, qui disparut bien vite pour laisser place à une impression de pesanteur accrue, comme si ma masse avait augmenté entre temps. Il est de même extrêmement ludique d'observer un ami écouter "Labyrinthitis". Du malaise à une sorte de blocage cérébral en passant par un incoercible dégoût physique des sons, les réactions furent extrêmement variées. Autre phénomène remarqué lors de ces séances de groupe : les vibrations se déplacent dans le corps entier, comme un flux électrique ou, plus prosaïquement, un énorme frisson"
Le Labyrinthitis, je l'ai en permanence dans les deux oreilles et je n'ai pas encore trouvé la part ludique de cet appareil bon marché que l'on appelle "hyperacusis" en anglais...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annonymise 115 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte