Magazine

Duplicity

Publié le 29 mars 2009 par Giuglio
duplicity.jpg
Réalisé par Tony Gilroy
Avec Julia Roberts, Clive Owen, Tom Wilkinson
Film américain.
Genre : Espionnage
Durée : 2h 2min.
Année de production : 2009
Distribué par Universal Pictures International France

Synopsis:
L'officier de la CIA Claire Stenwick et l'agent des services secrets britanniques Ray Koval ont quitté leurs fonctions gouvernementales pour le monde bien plus lucratif des affaires où une véritable guerre froide sévit entre deux multinationales.

Leur mission ? Obtenir le premier la formule d'un produit qui rapportera une fortune à son entreprise mère.

Pour leurs employeurs - le titan des affaires Howard Tully et l'arrogant chef d'entreprise Dick Garsik - rien n'est hors limite. À mesure que les enjeux s'élèvent, que le mystère s'épaissit et que les coups deviennent de plus en plus sournois, le secret le plus complexe à élucider s'avère être l'attraction grandissante que Claire et Ray ressentent l'un pour l'autre.

Alors qu'ils essaient de toujours garder une longueur d'avance, ces deux carriéristes solitaires trouvent leurs plans compromis par la seule donnée qu'ils ne parviennent pas à contrôler : l'amour.



Mon avis:

Avec des acteurs de haute volée réaliser un film d'espionnage avec pour seul guide un scénario "fumeux et brouillon": cela donnera inévitablement un film "fumeux 
et brouillon "malgré la présence d'excellents interprètes.

On s'y perd totalement dans cette histoire tirée par les cheveux où il est vaguement question d'espionnage industriel, d'agents doubles de faux projets révolutionnaires pour tromper l'adversaire..etc etc....

Rien n'est crédible dans "Duplicity".
Pas même cette histoire d'amour entre le personnage interprété par une Julia Roberts un peu décrépite sans son maquillage et celui joué par Clive Owen que l'on préfèrera dans "L'enquète" (The international)(voir note)

Ennuyeux et lourd.
On peut fuir à toutes jambes pour éviter deux heures d'ennui mortel.

Vidéos:

Duplicity sur Comme Au Cinema


Biographies:
Julia Roberts:


Julia Roberts.jpg
Actrice, Productrice, Producteur exécutif américaine
Née Julia Fiona Roberts, le 28 Octobre 1967 à Smyrna, Georgie (Etats-Unis)
Actuellement au cinéma dans : Duplicity, Tout le monde dit I love you, L'Affaire Pélican
Après des études de journalisme, Julia Roberts joue dans des spots publicitaires et un téléfilm. Grâce à son frère, l'acteur Eric Roberts, elle débute ensuite au cinéma dans des petites productions comme Mystic pizza (Donald Petrie, 1988).

Elle perce grâce à Potins de femmes (Herbert Ross, 1989) et surtout Pretty woman (Garry Marshall, 1990), qui lui valent deux Golden Globes et deux nominations aux Oscars. Ses rôles suivants (dans L'Expérience interdite de Joel Schumacher et Les Nuits avec mon ennemi de Joseph Ruben) remportent moins les faveurs du public, sans pour autant défaire sa popularité. Grâce à sa collaboration avec Robert Altman (The Player, 1992 ; Prêt-à-porter, 1994), et L'Affaire Pélican d'Alan J. Pakula (1993), elle revient sur le devant de la scène cinématographique.

Dès lors, elle enchaîne les tournages, renouant avec le registre de la comédie sentimentale (Le Mariage de mon meilleur ami, 1997 ; Coup de foudre à Notting Hill, 1999 ; Just married où elle retrouve Richard Gere, son partenaire de Pretty woman, id. ; Couple de stars, 2001), sans exclure des rôles plus délicats dans des films d'époque (Mary Reilly de Stephen Frears, 1996 ; Michael Collins de Neil Jordan, id.). En 2000, Erin Brockovich de Steven Soderbergh consacre l'actrice comme la plus populaire d'Hollywood et marque sa pleine reconnaissance critique (Oscar de la Meilleure actrice).

Trois ans plus tard, le cinéaste lui confie le premier rôle féminin d'Ocean's eleven (suivi d'Ocean's 12 en 2004) et de l'expérimental Full frontal (2002), où elle donne à nouveau la réplique à Brad Pitt, son partenaire du Mexicain (2001). Au faîte de sa carrière, Julia Roberts incarne par la suite une enseignante à l'esprit très ouvert dans Le Sourire de Mona Lisa (2003), une comédie dramatique de Mike Newell dont l'action se déroule en 1953 à l'université de Wellesley.

Julia Roberts délaisse un temps la comédie pour les drames, puisqu'elle tourne, en 2006, Daniel isn't talking de Stephen Chbosky où elle tient le rôle d'une mère qui apprend que son fils est autiste. La même année l'actrice joue dans un autre drame : Eat, Pray, Love de Ryan Murphy, le film raconte l'histoire d'une femme qui décide d'entreprendre le tour du monde après un divorce difficile. Parallèlement, et dans un genre plus léger, Julia Roberts, fait ses débuts dans le doublage de films d'animations puisqu'elle prête sa voix à l'infirmière Hova dans Lucas, fourmi malgré lui de John A. Davis. Cette expérience semble lui plaire, puisqu'elle récidive en 2007, avec Le Petit monde de Charlotte, où elle double l'araignée narratrice : Charlotte.

Après presque trois ans d'absence, l'actrice revient sur les écrans dans la satire politique La Guerre selon Charlie Wilson - alias Tom Hanks - biopic sur le député du même nom. L'occasion pour elle de retrouver Mike Nichols trois ans après Closer, entre adultes consentants, dans lequel elle donnait la réplique à Clive Owen. Acteur qu'elle retrouve en 2009, dans la comédie d'espionnage Duplicity, de Tony Gilroy.

Clive Owen:
Clive Owen.jpg
Acteur, Producteur exécutif britannique
Né le 3 Octobre 1964 à Keresley (Angleterre)
Actuellement au cinéma dans : Duplicity, L'Enquête - The International
Après des études à la Royal Academy of Dramatic Art, Clive Owen s'illustre sur les planches et à la télévision. C'est en 1991 que le Britannique obtient son premier rôle d'importance sur grand écran, avec le long-métrage Close my eyes, où il donne la réplique à Alan Rickman.

Au fil du temps, Clive Owen privilégie le septième art au petit écran. Il apparaît dans le drame Century (1993) et interprète avec Bent (1997) un homosexuel envoyé dans un camp nazi. Il connaît connaît ensuite l'enfer du jeu dans le long-métrage Croupier (1998) puis se mue prisonnier-jardinier avec Jardinage à l'anglaise (2000).

La carrière de Clive Owen s'accélère à l'aube du nouveau millénaire. Après avoir incarné un valet dans le Gosford Park de Robert Altman, il affronte Matt Damon dans La Mémoire dans la peau. En 2004, il incarne Le Roi Arthur, s'illustre au générique du sulfureux Closer, entre adultes consentants, aux côtés de Natalie Portman, Jude Law et Julia Roberts, puis joue dans Sin city, adaptation du comic-book de Frank Miller.

Un temps pressenti pour incarner l'agent James Bond, Clive Owen apparaît en 2006 aux génériques des thrillers Dérapage, avec Jennifer Aniston et Vincent Cassel, et Inside man - l'homme de l'intérieur, réalisé par Spike Lee, dans lequel il incarne un ingénieur braqueur de banques face à Denzel Washington et Jodie Foster. La même année, il est également la vedette du film de science-fiction Children of men d'Alfonso Cuaron.

Tireur d'élite dans le très barré Shoot'Em Up, Clive Owen incarne ensuite l'un des prétendants de Cate Blanchett dans Elizabeth : l'âge d'or, puis voyage aux quatre coins du monde pour affronter une multinationale aux côtés de Naomi Watts, dans L'Enquête, de Tom Tykwer, avant de retrouver Julia Roberts à l'affiche de Duplicity.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Giuglio 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte