Magazine

Me, myself and I's infinite playlist

Publié le 31 mars 2009 par Joachim

Samedi bloqué par les giboulées passé à procrastiner à coups d'improbables Top 5 "à la Nick Hornby" sur Facebook. Pour ceux qui n'ont pas l'insigne honneur "d'être désormais ami avec moi", je copie-colle les premiers puis après, c'est du nouveau...

Evidemment, il va sans dire :

- que les réponses viennent comme ça (en essayant tout de même d'éviter les redites avec de précédents questionnaires) et qu'elles seront sans doute différentes un autre jour...

- que qui veut reprendre le flambeau et inventer de nouvelles catégories s'en sente parfaitement libre.

5 films dont la deuxième vision est meilleure que la première, puis la troisième meilleure que la deuxième puis la quatrième meilleure que la troisième puis la cinquième... : La règle du jeu (Renoir), Les sentiers de la gloire (Kubrick), Broadway Danny Rose (Woody Allen), Crash (Cronenberg), Gerry (Gus van Sant)

5 films que j’ai dû voir trois, quatre, cinq, six fois et plus, mais je  n’aimerais pas trop que ça se sache :Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (Jeunet), L’auberge espagnole (Klapisch), Indiana Jones et la dernière croisade (Spielberg), Le guignolo (Lautner), Les sous-doués passent le bac (Zidi)

5 réussites incontestables (qui plus est, signées de grands cinéastes) mais qui ne me touchent pas trop : Elle et lui(Mc Carey), Le samouraï (Melville), Les dames du Bois de Boulogne (Bresson), Philadelphia Story (Cukor), Fanny et Alexandre (Bergman)

5 films qui m’ont laissé de mauvais souvenirs, mais vu le calibre de leurs auteurs, j’ose à peine le dire : Nostalghia(Tarkovski), Short cuts (Altman), Sonate d’automne (Bergman), Identification d’une femme (Antonioni), Inland Empire (Lynch)

5 films réputés mineurs ou oublié, signés par des cinéastes reconnus, mais qui m’ont davantage impressionné que certains de leurs titres emblématiques : Beetlejuice (Tim Burton), Jardins de pierre (Coppola), La honte (Bergman), Mc Cabe and Mrs Miller (Altman), Frenzy (Hitchcock)

5 grands chocs cinématographiques malgré les conditions déplorables de leur découverte :Lola (Demy), Madame de (Ophuls), The ghost and Mrs Muir (Mankiewicz), Break up (Ferreri), Oedipe roi (Pasolini)

5 films dont j’ai (ou aurais) eu une vision totalement différente selon la période de la vie à laquelle je les ai vusLa prisonnière du désert (Ford), Supergrave (Mottola), La soupe aux choux(Girault), Persona (Bergman), Yi Yi (Edward Yang)

5 films dont j’ai dit à tout le monde que je les avais vus, alors que ce n’était que par fragments, parfois espacés de plusieurs années, au hasard des diffusions télé, de la disponibilité du magnétoscope ou du DVD : Ordet (Dreyer), Pierrot le fou (Godard), Un après-midi de chien(Lumet),Il était une fois en Amérique (Leone), Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)

5 films que tout le monde aime, mais moi j’y arrive pas : Pulp fiction (Tarantino), Goldfinger (Guy Hamilton), West Side Story (Robert Wise), Gran Torino (Eastwood), Les tontons flingueurs (Lautner)

5 films où j’ai d’abord souffert / été déçu au début de la projection puis au bout d’un moment, whaoooaaaaah : Le carrosse d’or (Renoir), Onze Fioretti (Rossellini), In girum imus nocte et consumimur igni (Guy Debord), Au hasard Balthazar (Bresson), Blissfully yours (Apichatpong)  

5 films que je continue à défendre bien que signés de cinéastes qu’on adore détester : Benny’s video (Haneke), Roger et moi (Michael Moore), Sympathy for mister vengeance (Park Chan-wook), Les idiots (Lars von Trier), Punch drunk love (PT Anderson)

5 films d’abord aimés puis ensuite rejetés : Un monde sans pitié (Rochant), Sailor et Lula (Lynch), Le temps des gitans (Kusturica), 37,2 le matin (Beineix), La haine (Kassovitz)

5 films d’abord incompris ou rejetés puis ensuite aimés voire adorés :Alexandrie pourquoi (Youssef Chahine), Eyes wide shut (Kubrick), India Song (Duras), Muriel (Resnais), Fight club (Fincher)

Bonus track futile et sans intérêt :

5 films plus ou moins intellectuels où j'ai croisé des plus ou moins intellectuels : André Glucksmann (pour Indiana Jones et la dernière croisade), Emmanuel Le Roy Ladurie (pour la ressortie de Star Wars en 1996), Christine Angot (pour Eloge de l’amour de JLG), Jean-Luc Godard (qui allait voir Regarde la mer de François Ozon mais à la séance après la mienne), François Ozon (à la Cinémathèque pour Fièvre sur Anathan de Joseph von Sternberg)…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Quatre jours à Lisbonne

    Quatre jours Lisbonne

    Peut-être l’avez-vous déjà vu sur Instagram, j’ai profité de quelques jours pour visiter Lisbonne courant Mai avec mes parents. Lire la suite

    Par  Happyswallow
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, VOYAGES
  • Guide du barbecue

    Guide barbecue

    L'été est la saison des barbecues. C'est d'ailleurs une des premières idées qui vient à l'esprit de beaucoup de monde dès que les beaux arrivent. L'univers du... Lire la suite

    Par  Rosario Grasso
    CUISINE
  • Ces 10 pièces à shopper pour l’été

    pièces shopper pour l’été

    Bonjour tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de shopping. Est-ce l’effet Marie Kondo et l’objectif de vider les placards qui finit par... Lire la suite

    Par  Charonbellis
    BONS PLANS, CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • La Air Jordan 4 Cool Grey sera de retour la semaine prochaine

    Jordan Cool Grey sera retour semaine prochaine

    La célébration des 30 ans de la silhouette se poursuit. De retour après 15 ans d’absence, la Air Jordan 4 Cool Grey sera disponible très prochainement. Lire la suite

    Par  Sneakersaddict
    CHAUSSURES, CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Tour de France, le monde selon Gap

    Tour France, monde selon

    Fausto Coppi dans l'Izoard.La Grande boucle, qui fête en 2019 les 100 ans du maillot jaune, est de retour dans les Hautes-Alpes, deux ans après son dernier... Lire la suite

    Par  Jean-Emmanuel Ducoin
    CULTURE, HUMEUR, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Joachim 239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte