Magazine

6 Questions à… Elise Chassaing

Publié le 17 mars 2009 par Lagrandedepression

Elise Chassaing est journaliste. Elle a co-présenté le journal de la culture sur Arte. Elle siège désormais autour de la table du Grand Journal, pour parler cinéma. On se demande bien à quoi ressemble Elise lorsqu’elle pleure à gros bouillon, derrière son piano. On ne le saura jamais. En revanche, on sait qu’un de ses morceaux préférés pour noyer son chagrin est “bijou, bijou” d’Alain Bashung. Ce dernier nous a quitté ce week-end. Tristement. Merci Elise pour ce moment de recueillement.

6 Questions à… Elise Chassaing

Le morceau où vous aimez noyer votre chagrin ?
Il se trouve que j’adore pleurer à gros bouillon, donc comme je suis une fille très organisée, j’ai créé sur mon Itune une playlist spéciale intitulée « Melancholy »… Je suis paniquée à l’idée de ne choisir qu’un seul morceau, alors voici quelques uns des plus écoutés :

En ce moment, c’est “Bijou, Bijou”, d’Alain Bashung, je peux l’écouter 100 fois par jour.
« Andmoreagain », de Love (ah, Arthur Lee…)
“Fuzzy” Grant Lee Buffalo
“Melody Nelson” S. Gainsbourg
“Nothing compares to you” cover pleurissime de Jimmy Scott
“Our love is gonna live forever”, Spain
“Goin home” J. Mascis (Martin+Me)

La dernière fois que vous avez pleuré ?
Samedi 14 février, entre 17H30 et 17H35. Vite fait. Rien à voir avec la date, je m’en rends compte en l’écrivant.

Un film qui me file le bourdon à chaque fois
Les mauvais films me filent le bourdon à chaque fois ! Je préfère le spleen délicat des « Chansons d’amour » de Christophe Honoré.

Votre artiste dépressif(ve) préferé(e)?
Woody Allen, évidemment, parce qu’il me plie en deux de rire !

La déprime est-elle source de création ?
La déprime, oui. Pas la détresse. Chez moi la déprime consiste à m’installer à mon piano pour composer des chansons chiantes et répétitives. Un cliché très déprimant pour mes voisins.

La chanson ou l’artiste qui est un phare pour vous en cas de déprime ?
Comme je suis une fille très organisée, et que je n’aime rien tant que me sentir revivre fort après les larmes, j’ai créé une playlist intemporelle intitulée “Hope” dans mon Itunes : exemples de chansons un peu tristes et belles à pleurer…
« First day of my life » de Bright Eyes
“The fox in the snow” de Belle and Sebastian
“Simply beautiful” Al Green
“Soap Buble Box” The Nits
“Mutual Friend” Divine Comedy
“In dieser Stadt” de Hildegard Knef, cover par Kissogram.
„Somewhere over the rainbow” Israel Kamakawiwo’ole
“Where do you go to my lovely” Peter Sarstedt (BO Darjeeling Limited)
“At my most beautiful” REM
Je n’ai jamais pris d’héroïne, mais je suis sûre qu’un shoot est moins puissant que les réacteurs d’avion qu’on entend à la fin de “Lonesome tears” Beck (Sea Change). Ca te remet sur les rails ( !) direct.

Une sélection de la sélection d’Elise :

Alain Bashung - Bijou Bijou

Love - Andmoreagain

Grant Lee Buffalo - Fuzzy

A bientôt.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lagrandedepression 5980 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte