Magazine

Fantasme printanier...

Publié le 16 mars 2009 par Lesimparfaites
Je ne sais pas si c'est la mononucléose de ma fille (et conséquemment les trois semaines pendant lesquelles j'ai péniblement tenté de mettre en application la conciliation famille-travail) qui m'ont épuisées ou bien si c'est la neige qui disparaît à vue d'oeil qui me donne un avant-goût de printemps, mais j'ai une irrésistible envie de... FUGUER!
Fuguer avec des copines ou même toute seule. Exit la vie de famille! Vivement hors de chez moi! Québec. New-York. Charlevoix. Dans le traffic. Dans la nature. Je-m'en-fous. Je me contenterais même d'un hôtel du centre-ville de Montréal, c'est pour dire! En autant qu'il y ait des boutiques où fouiner, de bons restos où déguster un repas et du bon vin (le premier rosé printanier?) et une auberge confortable où relaxer. Ah oui, j'oubliais... S'il y avait un spa aussi, pour me faire masser, je pense que ça pourrait aider.
Diva? Non, pas du tout! Ce n'est pas parce qu'on est mère qu'on arrête de penser à soi, après tout! Et contrairement à ma première année de maman, je m'imagine trrrrrrès bien laisser ma marmaille sans culpabilité avec Papa (trop) zen qui lui, ne semble pas du tout ressentir le besoin de décrocher.
Durée de la "fugue de luxe": Indéterminée... où jusqu'à ce que je me sente à nouveau capable de prendre un "maman, j'ai mal au ventre", un "oups, j'ai renversé toute ma soupe par terre" ou bien un "j'ai fait pipi au lit" avec humour et légèreté!
(Z) Imparfaite invitée: So

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte