Magazine

Myspace, Facebook et Yahoo

Publié le 14 mars 2009 par Baxt
Si vous aimez les chiffres, vous serez heureux par l’article que je commente ici. Le titre de l’article en question est « MySpace dégringole, Facebook détrône Yahoo ».
Yahoo détrôné
Je ne dirai pas grand-chose concernant Yahoo, car cette entreprise n’a jamais réussi à vraiment percée au Québec. Nous n’avons que vu à quelques reprises la parti non submergé, la partie visible. Mais ce iceberg n’a jamais été vu entièrement par ici. Aujourd’hui, je devrais plutôt parler d’un dinosaure encore enfoui en grande partie sous la boue.
Myspace dégringole
Pas surprenant lorsqu’on sait que Myspace ne s’adapte pas bien à certaines régions (comme le Québec puisqu’ils s’entêtent à ne pas ouvrir un bureau chez nous). De plus, à part quelques changements sur leur site, Myspace n’a rien changé de son concept vieux de presque dix (10) ans maintenant. N’importe qui maintenant s’ouvre une page sur Myspace (tandis qu’au départ c’était plutôt réservé à de réels groupes musicaux ou artistes de cette industrie). Pour réussir à concurrencer ses adversaires, comme Youtube pour les vidéos, ou Facebook pour le réseautage, Myspace devra innover. Et présentement, après toutes ses années, ils ne viennent que se rendre compte de moderniser leur contenu visuel, l’aspect du site. Mais le squelette (le concept) est le même en sois, et dépassé par les chaînes Youtube, et d’autres sites musicaux bien plus sérieux. Allez-y faire un tour sur Myspace, et vous verrez que maintenant vous perdez 80 % de votre temps par des pseudos groupes qui ne savent même pas jouer d’une guitare ! Bref à moins que les dirigeant gèrent un peu mieux leur concept, ou ne trouvent une idée géniale, ce sera la mort à court terme de ce géant passager ! Les internautes en ont marres à perdent leur temps à chercher du contenu de bon goût. Et c’est pourquoi des sites comme Myspace deviennent vite des géants dans des domaines précis, mais à voir trop grand et en ne gérant pas le contenu, ils deviennent vite des sites fourmis (mais où les fourmis ne font que errés).
Facebook : monopolisation de la toile

Facebook se lance dans tout les sens, musique, médias, blogues, forum, données d’emplois, etc. Je vous prédis que dans un avenir très rapproché, des sites d’emplois comme Jobboum, Workopolis et Monster apprendront que Facebook les détrônent. D’autres sites, comme les sites de rencontre, vont apprendre la même chose. Parce que le problème de ces sites est toujours le même : ils n’offrent qu’un seul produit (service) et tentent de faire payer les usagers pour « des fonctions » sur leur plateforme sans réels services, alors qu’il existe une panoplie de moyens gratuits ailleurs sur le web pour obtenir un vrai résultat. De plus, le marketing de ces sites est souvent douteux. On se demande parfois s’ils ne sont que des moyens de promotion pour des débits de boisson plutôt qu’un vrai site de rencontre. Pour appuyer mes dires, vous vous souvenez des sites de recherches d’anciens étudiants ? C’est maintenant sur Facebook que ça se passe !
Comme une agence de mannequin sans contrat

Les sites créés avec un « Template » (plateforme déjà faites) à peine modifié, qui n’ont pas de staff qui gère le contenu, sont tous voués à disparaître. Présentement, la plupart de ces sites ressemblent à une agence de mannequin qui signe (en cliquant sur « J’accepte les termes et conditions ») tout le monde (n’importe qui, sans exception), mais qui ne possède AUCUN agent pour trouver des clients (du travail) à ses pseudo mannequins. Alors à quoi sert réellement cette agence de mannequin pour les usagers qui s’y inscrivent ? Surtout si cette même agence décide, un bon jour, de faire payer certaines fonctions à ses milliers de mannequins improvisés qui tentent leur chance, comme l’accès aux annonces de photographes qui offrent un travail rémunéré (et qui doivent payer pour l’annoncer, qu’ils soient de vrai photographes ou non). Bref, ces sites (plateformes) ne sont actuellement que des entreprises qui vendent une masse de personnes hameçonnées par l’illusion. Ses clients sont des agences de publicités ou à des entreprises inconnues. Rien de plus, rien de moins. Quant à vous, vous n’êtes qu’un produit. Un produit qui n’a obtenu, en guise de prix de consolation et seule rémunération, que le droit de naviguer sur la plateforme.
Une vision futuriste
Le futur pour les sites sur la toile web sera pour des entreprises qui offriront autres choses qu’uniquement plateforme servant à vendre de la pub, des renseignements personnes, et un rêve de réels services à des internautes. Les entreprises de l’avenir sur le web devront, pour faire leur marque années après années, offrir des produits et des services de qualités pour SES usagers. Ils devront gérés ces mêmes produits et services (le contenu), comme le font les entreprises qui ont pignons sur rue.
Exemple avec IRC
Pour trouver une solution, nous devons regarder en arrière, au temps où le fameux WWW ne faisait qu’apparaître. Il y a de cela environ une quinzaine d’année. À cette époque, IRC était absolument génial selon certain. Mais notez qu’à cette époque, il se trouvait un administrateur en tout temps ou presque qui s’occupait d’un canal de discussion, les « Channel » comme les internautes les appelaient. C’était totalement gratuit en plus. Les gens s’en servaient pour rencontrer, discuter, et ça marchait pas mal mieux que les sites privés actuels. La raison est simple, les gens prenaient le temps de discuter, de se connaître ! L’aspect visuel était par contre vraiment rudimentaire. Puis des forums de discussions se sont mis à apparaître. Et plus tard, des sites comme Myspace y ont ajoutés quelques fonctions supplémentaires et le boum du net est devenu ce qu’il était il y a environ cinq (5) ans. Mais aujourd’hui, la pollution est maintenant chose courante, même sur le net ! Une recherche pour trouver un texte de qualité, peut prendre plusieurs heures. C’est énorme, des heures de recherche uniquement pour lire un article d’une trentaine de lignes. Vous ne trouvez pas ?
Voici l’adresse de l’article qui m’a inspiré comme commentateur :
http://www.arkantos-consulting.com/revue-de-presse/20090312-myspace-degringole-facebook-detrone-yahoo.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • MyAds: régie publicitaire de MySpace

    MyAds: régie publicitaire MySpace

    MySpace, célèbre réseaux sociaux, lance enfin sa propre régie publicitaire pour générer de l’argent frais : MyAds. Pour l’instant, la régie publicitaire est... Lire la suite

    Par  Olivierdiaz
    EMARKETING, FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • Mc Cain & Obama sur MySpace...

    MySpace est tout de même un site très étonnant... bon ok, j'ai écris un livre sur MySpace en partant d'une première idée : MySpace est un vrai bordel pour... Lire la suite

    Par  Yann Kervarec
    A CLASSER
  • MySpace lance MyAds

    Le père des réseaux sociaux comptant 76 millions d'inscrits, à savoir MySpace, lance enfin son service de publicité après 3 mois d'un beta test concluant :... Lire la suite

    Par  François Cazals
    EMARKETING, FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • Yahoo! Web analytics

    Après la fameuse annonce de Piwik qui nous livre un beau projet Open Source efficace et esthétique, c’est au tour de Yahoo! de proposer sa solution ! Lire la suite

    Par  Ekevin
    HIGH TECH, INFORMATIQUE, INTERNET
  • Facebook à l'attaque de MySpace Music

    Myspace c'est LE réseau social des musiciens et mélomanes. Pour combien de temps encore ? Cet été Facebook lui est passé devant en terme d'audience. Rien ne va... Lire la suite

    Par  Lindt
    CÔTÉ FEMMES
  • Yahoo ouvre ses API

    Yahoo vient d'annoncer une mini révolution avec Open Strategy. C'est en quelque sorte un appel du pied aux développeurs en leur donnant tout ce dont ils ont... Lire la suite

    Par  Laurent Vermot-Gauchy
    HUMEUR
  • Guns N’Roses explosent le site MySpace !

    Avec environs 25 auditeurs chaque seconde soit 216.000 auditeurs en une seule journée : c’est le record absolu pour une chanson mise en ligne jamais atteint. Lire la suite

    Par  Newslicious
    PEOPLE

A propos de l’auteur


Baxt 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte