Magazine Humeur

Evry : «Journées de l’éthique» sur fond de Valls hésitation et… «pas de deux» vers Eric Besson ?

Publié le 04 avril 2009 par Kamizole

emmanuel-valls.1238850069.jpgeric-besson-a-calais-delation-en-plein-dans-le-paf.1237527796.jpgTelles sont les pensées peu amènes qui me sont venues en découvrant ce matin le titre d’un article de Libération L’invitation de Valls à Besson suscite débat et manifestation. Je n’en suis pas plus surprise que cela, depuis quelques temps circulent des rumeurs selon lesquelles Emmanuel Valls ne serait pas loin de rejoindre Eric Besson… L’avenir nous dira si elles sont fondées ou non.

Il faut un sacré culot – et sans doute toute l’ambition dévorante qu’on lui connaît ! Emmanuel Valls a bouffé a quasi tous les râteliers de la gauche… – pour oser inviter le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, dit encore «de la rafle et du drapeau» ! à un débat organisé dans le cadre de Journées de l’éthique. Quand précisément l’éthique et l’humanité font terriblement défaut au transfuge du Parti socialiste !

Après avoir essuyé la bronca de certains invités à l’inauguration – remise sine die – de la cité de l’immigration, Eric Besson sera confronté lundi à une manifestation d’hostilité.

Emmanuel Valls et Eric Besson sont de gentils clones – nourris à la même école jospinienne du mépris ? – quand il qualifie de «cris d’orfraie» les protestations des opposants à la venue d’Eric Besson. En ajoutant : «Chaque personnalité charrie avec elle son lot de censeurs»

Il soutient la nécessité d’inviter Eric Besson à un débat sur l’immigration. Sans doute. Mais les conditions du débat sont elles-mêmes squeezées par avance : que l’on ne me dise pas qu’Eric Besson n’a pas posé des conditions sur les intervenants qu’il accepterait de rencontrer !

Il ne sera opposé qu’à Dominique Sopo, président de SOS-Racisme et Michel Wieviorka, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, toutes deux personnalités fort estimables. Il n’empêche qu’Eric Besson a refusé de recevoir des représentants de la Ligue des droits de l’homme. Et l’article ne parle même pas de RESF !

Emmanuel Valls, sans contester le droit de manifester à cette occasion – encore heureux ! espérons qu’il n’appellera pas les pandores ! ni ne fera boucler les abords de la salle de réunion – soutient «qu’il ne faut pas qu’il y ait une confusion entre une manifestation et un débat permettant la confrontation des idées».

Sans doute. Mais la personnalité même d’Eric Besson, les idées nauséabondes qu’il soutient de même que l’action qu’il conduit sans la moindre once d’humanité déclenchent une telle charge de contestation et de haine que cela relève à mon avis du vœu pieux !

«Qui sème le vent, récolte la tempête» (Osée, 8-7).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte