Magazine

Sacrés références

Publié le 05 avril 2009 par Doespirito @Doespirito

Image 2 Je ne sais pas si vous pratiquez ça, mais le fin du fin, le dernier chic, sur les réseaux sociaux sérieux (comme par exemple Linkedin), c’est d’avoir des références sur son parcours. C’est vrai, quoi : qu’est-ce qui prouve que vous avez fait telle ou telle chose, dans la vie (on voit tellement de CV bidonnés), sinon un ex ou une ex-collègue qui veut bien se porter garant de vous et de votre expérience professionnelle. Le tout est de trouver des gens dont le témoignage soit suffisamment crédible. Et bien sûr, de leur demander de faire votre apologie en des termes à la fois mesurés et élogieux.

Je me suis donc lancé dans la collecte de ces références (endorsement, en anglais), en envoyant une série de mails dans tous les azimuts auprès d’anciennes connaissances qui m’ont côtoyé dans mes jobs précédents, respectivement dans l’enseignement, la banque et le transport aérien. Je publie les réponses reçues accompagnés de mes conseils pratiques.

La fraicheur d’un témoignage n’est pas une mauvaise chose : bien au contraire, il faut la solliciter. Un recruteur potentiel préfèrera la franchise du ton d’un homme de terrain à la langue de bois d’un technocrate zélé éloigné des réalités. Exemple avec ce mail reçu cette semaine d'un ancien élève.
«Thierry était un instit remarquable, sévère mais juste. Enfin juste sévère. Justement, à ce propos, on aimerait bien vous revoir avec mon frère. Vous vous rappelez, celui que vous punissiez tout le temps ? Il a un peu grandi depuis le CM1. Mais vous n’aurez pas de mal à le reconnaître. Vous n’aurez pas le temps non plus… »
Fred “Cicatrice” Bonnard, 1 ter-mitant du pestacle

Laissez vos interlocuteurs conter quelques anecdotes croustillantes, restituant ainsi l’atmosphère d’une époque et la difficulté des temps traversés. En mettant en exergue leurs propos sur vos profils, cela vous permettra de rabattre par avance le caquet des blancs-becs qui n’ont pas votre expérience, et qui n'étaient pas nés quand vous avez débuté dans la carrière avant même l'invention de l'open-space...
« Votre courriel tombe on ne peut mieux : nous avons fait récemment un peu de tri dans les archives, et nous sommes tombés tout à fait par hasard sur le budget dont vous étiez en charge à l’époque. Le directeur financier a ri de bon cœur en découvrant les charmantes étourderies qui émaillent vos comptes. Des larmes de rire perlaient au coin des yeux poupins de cet homme d’ordinaire si réservé, lors que je lui ai lu les justificatifs de frais, comme ce stage de planche à voile, habilement rebaptisé
«Audit des agences de la baie de Quiberon», ou ce séjour de 15 jours en Toscane pour deux personnes déguisé en séjour linguistique de mise à niveau en vue du développement des activités bancaires chez les livreurs de pizzas. Nous aimerions vous revoir pour égayer ces temps si moroses où nos professions sont si injustement attaqués. Venez avec votre avocat. Plus on est de fous… »
Robert de la Motte-Achard, adjoint au directeur financier, Banque Nationale Mutuelle Populaire et Générale.

Enfin, pensez à solliciter vos ex-collègues anglo-saxons. Une expérience internationale est toujours valorisante, surtout si elle vous a permis de pénétrer la réalité du pays. Une citation en anglais aura le mérite de parler d'elle-même, surtout si elle émane de quelqu'un qui parle mieux que vous la langue de Shakespeare. En outre, la concision de l'anglais est un atout de poids quand il faut aller à l'essentiel pour impressionner les recruteurs situés en dehors de l'Hexagone.
«You f*** my wife, f*** son of a b***»
Will Paterson, chef d’escale

Dernier conseil, relisez bien les mails de vos références avant de les publier. Tout à votre enthousiasme, vous risquez de laisser passer un contre-sens ou de ne pas repérer une vacherie déguisée. Ce qui risquerait de se retourner contre vous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Doespirito 925 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog