Magazine Santé

L'aspirine ne protège pas contre un AVC

Publié le 07 avril 2009 par Marieclaude

Consommer de l’aspirine ne réduit pas le risque d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral chez les diabétiques

Contrairement à la croyance populaire, l’aspirine ne réduit pas l’incidence de crise cardiaque et d’accident cardiovasculaire (AVC) chez les diabétiques.

Pour l’auteure principale de cette recherche, la Dre Jill Belch, de l’Université de Dundde en Écosse, l’aspirine n’est efficace que lorsque le patient a déjà fait un AVC ou un infarctus.

La Dre Belch a observé 1 276 adultes ayant souffert de ces deux conditions pour arriver à cette conclusion. Selon elle, l’aspirine consommée quotidiennement ne réduit pas davantage l’incidence d’AVC et de crise cardiaque que les placebos pris par les sujets.

Cette découverte va donc à l’encontre des recommandations de l’American Heart Association et du gouvernement américain, qui prônent l’aspirine pour les personnes à risque de maladies cardiovasculaires.

BONNE JOURNÉE,

Marie-Claude

ref: sympatico.sante


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marieclaude 499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine