Magazine Humeur

Arrivée de poids lourds au gouvernement ?

Publié le 07 avril 2009 par Cajj

S_guin2553681261_4587ee6176Si certains (dont nous n'étions pas !) ont longtemps, à tort, parlé de remaniement dans les premiers jours du gouvernement Fillon, il faut reconnaître aujourd'hui que cette équipe s'use et que son renouvellement s'impose de plus en plus.
Il est évoqué l'arrivée de poids lourds (Juppé, Séguin, Raffarin, ...). Cette idée du fait de sa pertinence relative mérite qu'on s'y arrête. Au final, le président la retiendra ou non, mais elle traduit certaine faiblesse du système Sarkozy actuel.
Etre et avoir été !!!
Les critiques à l'endroit de Valérie Pécresse ou de Rachida Dati sont à pouffer de rire ! Trop de critiques journalistiques, confortablement assis dans leur fauteuil de passifs, oublient qu'on ne peut être et avoir été. Oui, l'expérience est l'expérience. Non Dati ou Pécresse n'ont pas quinze ans de mandats électoraux, de campagnes, de victoires, de défaites et de ministères derrière elles.
Comme par hasard, Xavier Darcos dont le passé ministériel n'a pas toujours été brillant, s'est montré, avec la bouteille de l'expérience, un acteur plein de doigté.
Mais à l'inverse, on a enfoncé Valérie Pécresse alors qu'elle rencontrait des difficultés réelles dans sa réforme du statut des chercheurs pour, quelques jours plus tard, s'exclamer devant son talent lorsqu'elle eut battu Karoutchi à la primaire francilienne de l'UMP. Vive les vestes qui se retournent sans laisser de trace.
Oui, Valérie Pécresse est talentueuse. Oui, elle est jeune et encore moyennement expérimentée. Avec les années, sa jeunesse passera et son expérience grandira. C'est du Lapalisse ! Je le sais et malheureusement tous les observateurs ne veulent pas le savoir. Vendre son canard se conjugue trop souvent avec des propos vifs et sans lendemain.
Ce manque d'expérience pour le gouvernement, en cette période difficile, rend sa consolidation par quelques cuirs tannés opportune. Le bon équibre mérite également qu'on étouffe pas la fougue de la jeunesse.
Présider ou gouverner !!
Le Président Nicolas Sarkozy est davantage Premier ministre que Président. C'est asuréement vrai. Mais je tiens davantage pour responsable sa formation d'avocat, profession libérale, qui ne crée pas de disposition au travail de groupe. Déjà, à la tête du RPR ou de l'UMP, j'avais constaté son incapacité à entraîner autour de lui, en dehors de lui. Sa façon d'être, son omniprésence a la fâcheuse résultante de mettre sous tutelle et éteignoir ses principaux ministres. Pour présider, il faut accepter de déléguer donc que quelqu'un fasse à votre place, différemment et moins bien ! Mais, en compensation, ça a l'avantage de démultiplier les énergies.
Sarkozy porte tout seul l'énergie de ses réformes. Peut-être peut-il continuer ? Mais il y a un avantage à multiplier le ministère de la parole et de l'action avec des personnes de qualité et d'expérience.
Voilà la seconde raison qui plaide pour l'arrivée de poids lourds.
Mais comme ils sont peu nombreux, 3, il me semble qu'élargir notre cercle à d'autres personnalités en retrait serait plus pertinents.
Voir l'arrivée de l'un des trois à Matignon ne serait pas totalement à exclure. Ça serait amusant, mais peu probable, de voir le bouillant Séguin remplacer Fillon. Les deux sont amis de Sarkozy. Les deux ont la même sensibilité politique.
Néanmoins les Toubon, Méhaignerie, Larcher, Douste-Blazy, Raoult, Ferry, Lambert, de Robien sont nombreux et sans doute mobilisables.
A suivre !
CAJJ


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cajj 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines