Magazine Côté Femmes

Des réponses questionnantes

Publié le 07 avril 2009 par Juval @valerieCG

Ce matin Romu me maile pour me dire que je suis une déesse mais aussi pour me demander de lui fournir des sujets pour un texte. Je m’exécute (je suis serviable).
Et voici ce que ca donne (je pense qu’il maile d’autres gens pour sa consommation de drogues).

cadavre-exquis.jpg
Si elle était morte, Valérie serait un Cadavre exquis.
On aurait pu l’embaumer dans du crêpe Georgette et la placer six pieds sous la neige blanche de la Place Rouge, où elle sera à coup sûr à l’abri de l’haleine alcoolisée de Sarkozy chaque fois qu’il viendra pinailler avec Poutine.
Mais elle est plutôt du genre existentialiste en ce jour, au vu des questions qu’elle se pose.
Pourquoi le ménage est-il toujours à recommencer ?
Pourquoi pleut-il à Paris aujourd’hui ?
Vaut-il mieux manger des pancakes ou des muffins ?
muffin.jpg
Un esprit cartésien et phallocrate lui répondrait tout de go : s’il pleut à Paris aujourd’hui, c’est pour te forcer à faire ton ménage qui t’emmerde avec comme carotte un pancake au sirop d’érable suivi d’un muffin aux myrtilles, car quand t’auras tout aspirer, tu n’aspireras plus à te poser la question de l’un ou l’autre, mais lequel en premier. Tu es une femme.
pancake-dans-la-gueule.jpg
Ce à quoi Valérie ne répondrait rien tout de go à ce Descartes intrépide, mais se contenterait juste de lui retourner un pancake à la banane phallique dans la gueule.
Il nous faut donc trouver une explication moins carrément dangereuse.
Si le ménage est sans cesse à faire à repasser, c’est parce que dans notre crasse condition humaine, nous retournons jour après jour en poussière. Et la Mort a une faux, pas un balai. Elle nous laisse jusqu’à notre heure les bons soins de notre propre vie, jusqu’à quand Elle s’occupera du grand ménage.
S’il pleut à Paris aujourd’hui, c’est parce que la tronche du Roi Soleil s’est voilée quand Obama l’a délibérément ignoré en passant devant lui. Un noir ne craint pas les rayons.
karl-marx.jpg
Quant au choix du pancake ou du muffin, tu hésiteras jusque dans la tombe, alors contente-toi d’opter pour et sur lequel en premier tu chois.
Marx ait ton âme.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juval 59548 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine