Magazine Ebusiness

Clévacances Rhône Alpes fait la promotion de son jeu concours sur Facebook

Publié le 07 avril 2009 par Vincent Vandevelde

Les Clévacances Rhône-Alpes possèdent un compte sur Facebook ainsi qu’un groupe auquel vous pouvez adhérer sans faire parti de leurs “amis”.

Ils ont récemment créé un évènement afin de faire la promotion d’un jeu-concours organisé pour la newsletter de Rhône-Alpes Tourisme.

Encore une fois, les différentes fonctionnalités disponibles dans les pages évènement de Facebook ne sont pas exploitées. Au-delà de la description et des informations pratiques, aucune photo ou vidéo n’est accessible.

Il faut dire que nous ne sommes pas là face à un évènement en tant que tel. Clévacances Rhône-Alpes veulent seulement, par ce biais, faire la promotion de leur jeu-concours, mais aussi amener de nouveaux internautes à s’abonner à la newsletter de Rhône-Alpes Tourisme.
Le concours en lui même permet de gagner des week-ends en chambres d’hôtes 3 clés dans l’un des 8 départements de la région.

L’intégrer en tant qu’évènement est un peu un non-sens, mais il faut avouer que Facebook ne propose pas énormément de possibilités pour promouvoir ce type initiative.
Petit rappel, ce service vous permet de créer un compte, une page, un groupe ou un évènement. Force est de constater que, dans ce cas bien précis, l’évènement restait la possibilité la plus pertinente.

Le groupe “Clévacances Rhône-Alpes” est, à mon avis, beaucoup plus intéressant.

On y retrouve les principales informations institutionnelles, la nature du groupe, les coordonnées, un lien vers le site internet et une adresse mail (en @live.fr…). Mais ce n’est pas tout, la partie “Actualités récentes” est bien fournie et nous permet de découvrir différentes initiatives intéressantes comme les Hébergements Affaires.
Ce dernier point est tout de même à relever, car les Clévacances organisent et font la promotion d’hébergement type chambres d’hôtes ou Gîtes Ruraux et ces derniers sont loin d’être la priorité des voyageurs d’affaires.

Pour attirer cette clientèle plutôt prompte à réserver dans les hôtels, Clévacances ont sélectionné des hébergements proches des gares et des aéroports, desservis par les transports en commun, équipés de WIFI, fax, imprimante et coin bureau.
Je dois avouer être surpris par cette initiative, c’est courageux d’attaquer ce marché avec ce type d’hébergement et j’espère qu’ils communiqueront sur les résultats qui pourraient intéresser plus d’un responsable d’institution touristique.

L’article que vous êtes en train de lire vous intéresse ?
Son auteur cherche un nouvel emploi. >> En savoir plus <<

Pour en revenir à Facebook, les arrivées de ce type d’institutionnels se multiplient _voir mon article sur Avignon Tourisme _ mais son efficacité reste à démontrer.
Concernant Clévacances Rhône-Alpes, on se rend compte que la majorité de leurs “amis” sont, soit des professionnels du tourisme, soit d’autres institutions. Pour l’instant très peu d’internautes “lambda” se connectent à ce type de compte.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun intérêt pour ce type d’acteur à se créer un compte ou que c’est une erreur de le faire, mais il faut penser cette action comme le lancement d’un nouveau site et organiser une campagne de gain de notoriété et d’acquisition de trafic.
Si vous allez sur le site officiel des Clévacances Rhône-Alpes, vous ne trouverez aucune mention à leur compte Facebook, même pas dans les rubriques “Nous contacter” ou “Liens utiles”. C’est dommage, car ce type de présence sur internet pourrait intéresser les visiteurs du site officiel dont plusieurs doivent, eux aussi, être présents sur le trombinoscope mondial.

De la même manière, il pourrait être intéressant d’inverser le processus mis en place.
L’évènement jeu-concours permet de faire, sur Facebook, la promotion de la newsletter de Rhône-Alpes Tourisme. Pourquoi ne pas faire sur cette newsletter la promotion du compte Facebook et d’y organiser un jeu-concours réservé à ce support ?

Ici sont mises à jour les mêmes limites que pour Avignon Tourisme. Il faudrait rapidement, après l’inscription sur Facebook, imaginer des produits ou évènements spécifiques afin de créer un intérêt à devenir “amis”. Que cela donne accès à des exclusivités.

—————————————–

Pour conclure, il faut féliciter et encourager ces institutionnels qui ont décidé de mettre des moyens humains sur ces nouveaux services internet. Ils prennent un risque et vont permettre à d’autres de le faire de manière plus sécurisée et en connaissance de cause à l’avenir.

Je vais suivre la vie Facebookienne de ces professionnels avec intérêt et n’hésiterai pas à relever toute nouvelle initiative, je viens d’ailleurs de créer une catégorie Facebook sur le blog afin que l’accès à ces articles soit plus facile.
N’hésitez pas, bien sûr, à porter à ma connaissance toute action/actualité sur le sujet…

Et vous, cette “professionnalisation touristique” de Facebook, qu’en pensez-vous ?

Ce blog vous intéresse ? Son auteur cherche du travail


© Vincent V. sur Web²-tourisme, 2009. | Lien permanent | No comment |


Tags:services 2.0, Web 2.0, Hébergement, Facebook, e-tourisme, locations

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent Vandevelde 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte