Magazine Humeur

Susceptibilité antichrétienne : les pharmacies parisiennes bientôt obligées de décrocher leur enseigne cruciforme ?

Publié le 07 avril 2009 par Drzz

Une association maghrébine parisienne, Paris-Beurs-Cités, a adressé il y a une dizaine de jours une lettre à la mairie de Paris afin de demander que soient « progressivement supprimées des devantures des pharmacies les enseignes en forme de croix ». La conseillère technique du Cabinet de Bertrand Delanoë en charge des cultes, Ilda Vrospinos, lui a officiellement répondu que sa demande allait être « examinée avec la plus extrême attention ».

L’association, qui se présente pourtant comme « non confessionnelle » et entend « regrouper les jeunes Français issus de l’immigration maghrébine afin de les aider à trouver leur place dans une société encore largement discriminatoire » explique sa démarche par le fait que « ce symbole religieux ostentatoire, vestige d’une époque révolue où la religion catholique était omniprésente dans notre pays » est susceptible de « heurter la susceptibilité des croyants non chrétiens mais aussi des personnes non ou antireligieuses » et « contrevient gravement au principe républicain de laïcité ». « Alors que la crise économique accroît les risques d’affrontements intercommunautaires, ces enseignes à forte connotation religieuse pourraient être ressenties par certains comme une forme de discrimination, voire comme une provocation », poursuit Paris-Beurs-Cités.

La demande pourrait bien aboutir si l’on en croit la réponse officielle de Mme Vrospinos, qui affirme dans la lettre qu’elle a adressée à l’association « comprendre pleinement [ses] préoccupations ». La conseillère technique indique qu’elle va « soumettre [sa] demande à Bertrand Delanoë qui, n’en doutez pas, va l’examiner avec la plus extrême attention ». Elle précise également que le maire de Paris « qui a fait du “vivre ensemble” l’un des fondements de son engagement », « est très attentif à la bonne entente entre communautés » et qu’il est « pleinement conscient du caractère néfaste de certains anachronismes ». Une dernière phrase lourde de menaces…

02/04/2009 – 08h00
PARIS (NOVOpress)


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (12)

Par bfayt
posté le 17 février à 21:15
Signaler un abus

On ne vous fera plus confiance !!!!! Ceux qui ont relayé une telle « information » connaissent-ils la littérature publiée par « NOVOpress » ? Non ? Qu’ils visitent donc leur site à cette adresse :

http://fr.novopress.info/index.php. Site des « identitaires », mouvance d’extrême droite à la fois hostile aux Etats-Unis et à Israël et partisan d’une alliance utopique entre une Europe « blanche » et la Russie de Poutine, voici qui aurait du rebuter un peu nos intrépides « informateurs » !

Mais, en plus, ils se seront couverts de ridicule ... car il s’agissait d’un poisson d’avril, reconnu par le site au lendemain de sa publication, « Ilda Vrospinos » étant justement l’anagramme de « poisson d’avril ».

http://cozop.com/rencontrejudaiquesfm/unpoissonavril_symptomatique/proches

Par Philippe Lefrançois
posté le 12 juin à 12:03
Signaler un abus

Oui, La société devient "Grave" (comme disent les jeunes). Il faudrait demander à ces tordus s'il faut aussi supprimer tout ce qui ressemble à une croix comme : -les outils (je pense à la clé pour démonter les roues de voiture) -les symboles sur les panneaux de route, les lettres "X" et "T" -tous les raccords de tuyaux en croix -Toute forme d'élément d'architecture en croix -Tous les panneaux de sécurité représentant une croix -Tous les panneaux d'interdiction (et on est en France ! , il y en a partout!)

Et pendant qu'on est dans cette "Laïcité" imbécile, on devra aussi virer du paysage, tout objet ressemblant à un croissant ! et un jour on finira par interdire toute évocation publique d'une quelconque référence religieuse.

Nous sommes plus de 2 millions, en France à ne pas manger à notre faim, que les politiques qui ne sont pas payés pour perdre leur temps à ces conneries ne nous mettent pas en colère ! Nous, nous n'avons rien à perdre !

Par Zimzoumzimzoum
posté le 06 mai à 15:59
Signaler un abus

Si c'était vrai, on n'en finirait pas : il faudrait par ex. changer le nom de toutes les communes de France dont le nom est "Saint-Truc" ou "Sainte-Machin" !

Par Zimzoumzimzoum
posté le 06 mai à 15:53
Signaler un abus

J'aimerais bien savoir si c'est vrai ou pas. Parce que si c'est vrai on n'en finira pas avec des demandes de ce genre. C'est ouvrir la boîte de Pandore. A vrai dire ça me semble un peu gros.

Par Hennedet
posté le 05 mai à 14:28
Signaler un abus

Il ne vous aura pas échappé que l'info date du 1er avril et que Mme "Ilda Vrospinos" est l'anagramme de "Poisson d'avril" ?

Par gtg
posté le 01 mai à 17:40
Signaler un abus

Il semble inadmissible que la mairie de Paris n'est pas décidé d'une fin de non recevoir.

Par sylvie
posté le 30 avril à 10:08
Signaler un abus

On n'est pas sorti de l'auberge. Si effectivement, cette histoire est vraie, la réponse de l'administration fait froid dans le dos. Par crainte (maladive chez nous) de passer pour des vilans pourris et/ou des méchants racistes, certains perdent tout sens commun. Il n'aurait été ni cruel ni déplacé de renvoyer ces jeunes gens à leurs études au lieu de leur donner raison, ouvrant des portes à mon sens vraiment dangereuses...

Par XXXXXXXXXX
posté le 16 avril à 14:08
Signaler un abus

CANULAR? si c'est le cas vous vous êtes discréditez le doute pèse sur tout ce qui peut se lire sur votre blog j'ai trouvé sur un autre site l'explication de cette fumisterie qui dois-je croire?

Par personne
posté le 14 avril à 10:31
Signaler un abus

Militant pour la laïcité, je trouve cette proposition grotesque. Je n'ai jamais ressenti comme un signe ostensible chrétien les croix vertes des pharmacie. Il faut être prosélyte d'une religion pour les percevoir ainsi. Et quand bien même, que cela ne plaise ou pas, notre pays est de culture chrétienne car les religions chrétiennes s'y sont imposées depuis longtemps, souvent par la force. Notre pensée se fonde sur des principes chrétiens même si nous nous sommes dégagés de l'influence des églises. Par exemple nous intériorisons les interdits alors que la culture musulmane les extériorise. Notre pays conserve dans son paysage les restes de la domination des religions chrétiennes mais pour certains perdent peu à peu leur sens originel. Par exemple la fête de Noël devient de plus en plus la fête de la famille au lieu de celle de la naissance du Christ. Pour preuve elle est de plus en plus fêtée par les musulmans. C'est ainsi que petit à petit nous concilions la tradition avec la laïcité qui est notre avenir commun pour vivre ensemble, même si certains symboles comme les jours fériés chrétiens par exemple, devraient à mon sens disparaitre plus rapidement. Les crois vertes des pharmacies ne font pas partie de ces derniers symboles et les combattre c'est jouer le jeu des rivalités entre les religions qui ont tué tant de gens. Que n'a-t-on pas détruit au nom de la vérité "vraie" et de la parole du "vrai" dieu. Les discriminations envers les beurs ne se situent pas sur les façades des pharmacies mais dans l'accès à l'emploi et aux activités sociales et c'est là qu'il faut agir sans se perdre dans des rivalités religieuses.

Par circusmaximus
posté le 14 avril à 08:30
Signaler un abus

Encore une fois les minorités font la loi en france. Et les hommes politiques pseudo humanistes ne peuvent que s'incliner et regarder leurs pieds, à quand la tête dans le sable ? Pour William, c'est grace à des individus de votre genre que les nations s'enfoncent dans le déclin et la permissivité sous couvert d'humanisme pathétique

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines