Magazine Politique

Mépris

Publié le 07 avril 2009 par Dagrouik

Depuis ce week-end, la vilain sorcière Royal subit un sort peu envieux: Elle est la cible de presque tout UMP et traitres associés qui sait peut ânonner un mot. Nous allons une nouvelle fois assister à une épidémie de perte d'hémisphère cérébral, avec des demis-cerveaux à la commande.

Tout d'abord si elle était si nulle et si incapable, pourquoi se donner du mal à faire donner de la voix les CON-muniquants de l'UMP, ici Lefebvre et son complice l'em-Paillé? Nous allons voir que ceci est simple à comprendre, les cibles de ces ânes sont ceux qui peuvent troubler la ré-élection de Sarkozy en 2012. Il faut aussi remarquer que la communication de l'ump est passée en mode violent il y a déjà quelques temps. Regardez par exemple ce que comportait la newsletter UMP envoyée aux militants et sympathisants UMP la semaine dernière:

On notera la fine analyse du gang présidentiel qui confine ici au ridicule en comparant le modem et le NPA. On ne commentera pas ce qu'est Bayrou: Est-il un imprécateur monomaniaque ou un simple démagogue comme nous l'a expliqué Minc l'autre jour? La réponse viendra bien un jour.

Ce simple message politique qui confond toute l'opposition en un seul truc est une pratique à l'usage des gogos et pauvres militants UMP désarmés devant des les ratages de la politique sarkozyste. Celle-ci n'est plus faite que d'annonces vite dénoncées par l'actualité.

Tout cela vient un an après les promesses non tenues de sauver l'emploi à Gandrange, qui parait-il était un bel endroit pour son voyage de noces. Souvenez vous de cette promesse et de ces mots, si ce n'est pas une forme de mépris ignoble vis à vis de salariés inquiets, qu'est ce donc ? Et ce même jour, il promettait de sauver Caterpillar. Encore une promesse gravée dans le marbres des vidéos, et des dépêches de presse.

"La rupture c'est la réponse à l'impuissance politique", voilà ce qu'a déclamé la créature des marais du Poitou: Raffarien, ce dimanche midi sur Canal+. On voit bien l'aveuglement de ces individus, ils sont encore dans leur campagne idéologique.  N'oublions jamais que Raffarien c'est El Gringo, le publicitaire du café et rien de plus. Alors même que les citoyens jugent négativement l'action du président et du gouvernement.

Chaque déplacement de l'überpresident nécessite désormais une quantité phénoménale de forces de l'ordre et un contrôle strict des médias, donc une forme de censure. Tout ça pour éviter toute image de contestation, mais ça ne marche pas, les images sortent quand même.

Ainsi pour le dernier déplacement du Nain,  dès le petit matin, 1500 flics s'installent à Châtellerault. La Ville était bloquée, les citoyens interdits de déplacement. Du bordel, des visites dans des villes fantômes, un crs pour 15 habitants : Une vraie occupation militaire, n'est ce pas là justement une forme de mépris des citoyens de ce pays ?

Et la sorcière a donc commis un crime aux yeux des sarkoboys. Elle a déclaré comprendre que les salariés méprisés puissent en arriver à des retenues de cadres dirigeants. Des prises d'otage selon la langue sarkozyste. Pourtant les otages ne portent presque jamais plainte. Et pourquoi de telles opérations? Tout simplement par ce que les salariés en ont marre d'être pris pour des cons et qu'ils demandent des informations pour être capable de réagir et de s'adapter. Et qu'a donc précisé Ségolène Royal: "Ce n'est pas agréable d'être retenu, et c'est illégal de priver quelqu'un de sa liberté de mouvement".

Mais cela a suffit pour les UMP qui ne savent plus lire. Ils y voient un appel à l'émeute, voire à l'insurrection.C'est le vieux rêve de la droite, la parti de l'Ordre qui organise le désordre pour mieux garder le pouvoir. Les ânes n'ont pas lu les enquêtes d'opinion qui montrent qu'en gros 70% des citoyens comprennent eux aussi le recours à de telles pratiques. On imagine aisément quelque part dans une alcôve sarkozienne un petit attaché dans un quelconque cabinet commander rapidement le sondage à Opinion-Way pour arriver au score inverse. Peine perdue, le mot est lâché: mépris des salariés, mépris de l'intelligence, mépris de ses propres promesses. Voilà le mot qui va être renvoyé à la tronche des sarkoboys et du chef de bande.

On les a a tous lu, dans ce qui ressemble à un concours de plus belles merdes pour ivrognes. Ça a commencé par le figaro qui a publié un editorial qui inverse la notion de mépris: Au-delà de son quasi-appel à l'insurrection populaire, attitude irresponsable selon moi de la part d'une ancienne candidate à la Présidentielle et qui sera largement commentée par tous les barons de la majorité, celle qui n'est aujourd'hui (plus) que la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes critique le dialogue social dans notre pays.

L'apparition du mot baron est ici anachronique et digne d'intérêt: Une envie de retour à l'ordre féodal sans doute. Il les attend pour qu'ils répondent, sans doute espère-t-il en trépignant du pied devant son clavier. Et son front trempé de sueur, imagine alors la saillie verbale venant du marais poitevin.... Et le plus drôle est à venir, voilà que notre pisse-froid se met à faire des propositions sur le dialogue social, et dans un orgasme textuel, le voilà qui crache sa pensée:  Qu'il faille adapter les règles de gouvernance des entreprises en associant plus en amont les salariés aux choix stratégiques à faire, oui. Pourquoi pas d'ailleurs, en attribuant à leurs représentants des sièges (en nombre minoritaire et avec droits de vote) dans les conseils d'administration.
Pauvre tanche c'est ce que nous proposons au Parti Socialiste et plus particulièrement dans l'entourage de Royal. Tu ne sais donc pas lire ? Ça se trouve par exemple dans le texte de la motion que nous avons défendu au congrès du PS. Il me semble pourtant que le figaro avait un blog pour soutenir ce congrès. Nul doute que les journalistes du Figaro ne savent pas lire, ça leur permet sans doute ensuite d'écrire que le PS n'a pas de projet. Marc Landré est donc un pisse-froid ou un simple con, à vous de choisir chers lecteurs. La pauvre andouille a du se sentir un instant l'avant garde éclairée du sarkozysme renaissant.

On a même vu Eric Revel, Directeur de la rédaction de LCI, soutenir l'attaque contre Ségolène, puis retirer son attaque du blog en question. Délicieux coïtus interruptus en sarkozie, qui montre que les andouilles ont du se dire que l'attaque allait peut-être se retourner contre eux. Tout cela est croustillant quand on sait que la chaine de télé en question est LCI. Le pauvre éjaculateur précoce avait même précisé que c'était là son avis personnel et que ça n'engageait pas la chaine.Trop tard, c'est un signe de Berlusconite aiguë, c'est une orientation dangereuse des média: Consultons vite le blog de Jean-Pierre Pernaud Ricard pour vérifier qu'il n'a pas lui aussi commis son petit jet maladroit: Ouf, l'honneur est sauf.

Par contre chez le CON-muniquant en chef, c'est à dire Lefebvre voilà que le pire (pour l'instant) est atteint: "L'UMP sort un carton rouge aux responsables politiques du Parti socialiste, du MoDem, qui, à force de courir derrière M. Besancenot, qui n'est autre que la vitrine légale des casseurs, sont en train d'inciter matin, midi et soir à la violence dans notre pays".

Précédemment l'expression vitrine légale était associée à des mouvements terroristes et sous d'autres latitudes. Voilà sans doute la prochaine étape du mépris et de l'insulte de la bande de snipers. Cet inquiétant glissement sémantique mérite d'être signalé. Après les affaires bidons contre l'ultra-gauche, à quoi pouvons nous nous attendre? Ces pénibles saillies ne cachent-elles pas de sombres idées ? N'oublions pas le proverbe, qui veut tuer son chien l'accuse d'avoir la rage.

On peut aussi se demander si la bande des CONS-muniquant UMP n'a pas aussi osé espérer voir le PS rester silencieux face à la violence de leur attaques. C'est peine perdue, Benoit Hamon a clairement soutenu Ségolène Royal, de même que Martine Aubry. Et les citoyens de ce pays vont bien finir par comprendre que le mépris à commencé dès 2002 et que depuis 2007 il a simplement pris une dimension plus importante, avec cette fois-ci une dimension internationale... Sarkozy n'a-t-il pas méprisé les Africains, comme un vulgaire dictateur africain?


Votez pour ce billet sur Wikio!

Previous posts

  • Je suis sponsorisé par Hortefeux
  • Tricher avec Wikio et le Manifesto du PSE.
  • RAF de VAL
  • re-Vive le Goulag
  • Adieu au Goulag

Next posts

  • La saloperie ça laisse des traces

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :

Adresse email :

Site web (facultatif) :

Commentaire :

Recevoir les commentaires suivants par email

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Abonnement aux commentaires

S'abonner pour recevoir les commentaires suivants par email

URL de rétrolien : http://www.intox2007.info/index.php?trackback/1615


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines