Magazine

La Tragédie de Gouxorlof

Publié le 07 avril 2009 par Mtislav

Nous suivons heure par heure la tragédie qui se déroule actuellement en mer de Barents grâce à un membre de l'équipage, Didier Gouxorlof ; voici le fil des événements : 27 mars : Gouxorlof rejoint le LHC, un club de deuxième division de bébé nageurs tintinophiles de la ex-RDA 31 mars : embarque sur le nauséeux et pompeux Renovatio Occidentalis, sous-marin nucléaire totalement rouillé et contaminé ; de nombreux commentaires sur le naufrage nous parviennent et sont décryptés grâce à un livre de code datant de la guerre froide.1er avril : fait l'éloge des Croisades (le manque d'oxygène se fait sentir)4 avril : encore une soirée vodka qui tourne mal; Gouxorlof dénonce la persécution dont il fait l'objet de la part du Politburo ; le procédé de la délation est remis à l'honneur par Minus Criticus, le capitaine du sous-marin qui menace de s'étouffer dans son vomi.7 avril : quitte le LHC. "Mon départ n'a rien à voir, du reste, avec je ne sais quel désaccord de fond qui aurait pu survenir" déclare le courageux mécano qui aura cru jusqu'au bout qu'on pouvait apprendre à nager à une machine à écrire.   photographie : un morceau de l'épave  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mtislav 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte