Magazine

Les joies d’un ciblage raté

Publié le 07 avril 2009 par Janosizoltan

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir des publicités sans intérêt dans votre boîte aux lettres à la maison? Vous faisiez sûrement partie de la liste de diffusion du Reader’s (in-)Digest ou du Catalogue de l’Homme (Macho-)Moderne, grand classique du spam postal style “vas-y-ouvre!-t’as-encore-gagné-une-super-calculatrice-solaire”…

Hum. Bon la calculette, on s’en moquait comme de la bouteille de mousseux château migraine de chez l’Univers de la Vachette (tout le monde pigera). Mais on ouvrait quand même la lettre (quand j’y repense, quel déchet toute cette paperasse promotionnelle pour rien! Combien de personnes répondait réellement à cela??…).

Alors voilà, l’internet allait (logiquement) nous débarrasser de cela. C’était une quasi certitude. Certes, le spam envahit quotidiennement nos boîtes email et le combat est rude pour s’en débarrasser, mais mon gmail me le trie suffisament bien.

Mes marketeers bien aimés m’avaient redonné confiance dans une logique de ciblage propre et ordonnée. Vous voulez vendre de la mayo? cherchez les ménagères bouffeuses de frites. Vous voulez promotionner la dernière Playstabox 4? parlez-en aux gamins de…35 ans ;-). Etc, etc.

Bref, y en a pour tous les goûts. Les cibles varient, le choix des plateformes de diffusion également. Mais quand il s’agit d’une plateforme comme Facebook, le rôle du marketeer est carrément bypassé. Et là, ça sent le roussi…

La preuve par l’image… (Un gros FAIL, vraiment…)

facebook ad fail

Pas d’ovulation en vue pour ma part… Quant à la recherche de maison, je suis preneur, oui! Donc n’hésitez pas si vous avez des belles opportunités à me proposer sur Bruxelles

;-)
Merci d’avance !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Janosizoltan 451 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte