Magazine France

Aux délinquants de la solidarité

Publié le 07 avril 2009 par Nellym67

«Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d'un étranger en France sera punie d'un emprisonnement de cinq ans et d'une amende de 30.000 euros», indique l'article L.622-1 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers.  repris par Mediapart. Il semble bien que le film "Welcome" a suscité débats et polémiques et encourage la mobilisation des différentes associations auprès de l'opinion publique.

Sujet que je connais très bien, ou en tout cas problématique à laquelle j'ai été confrontée pendant quelques années sur le terrain, en direct, avec les "illégaux", avec les forces de l'ordre, les préfectures, les avocats, les conseils d'audition... Il faut être très fort pour persévérer dans ce genre de combat au quotidien, je m'en suis éloignée parce que je ne supportais plus le mépris dans les yeux des agents de préfecture, les sarcasmes dans les paroles du chef du bureau des étrangers, les accusations sans fondement des forces de l'ordre en délit de zèle de fichage suite à interpellations intempestives dans les rues, les mensonges et les arnaques de certains juristes reconnus...  et parallèlement la déception et la tristesse de ceux qui sont considérés comme indignes de vivre avec nous, soupçonnés de mentir dans des perspectives d'avenir malhonnête. Eloignée sur le terrain mais pas dans l'observation qui certes, n'apporte pas grand chose à la détresse de ceux qui rêvent de s'épanouir dans nos contrées...

Je fais partie maintenant de cette masse silencieuse qui soutient l'action des ONG impliquées dans l'aide et l'accompagnement des sans-papiers, et dans la lutte pour certaines régularisations, et aujourd'hui dans la défense de ceux qui aident les personnes en situation irrégulière.

Sans céder à l'émotionnel ou au voyeurisme, il convient de constater que la solidarité s'exprime spontanément et naturellement, pas toujours dans la conscience d'enfreindre des lois mais davantage dans l'objectif de porter secours à un être humain, d'écouter une souffrance, un rêve...

Eric Besson accuse les associations de tromper l'opinion publique en semant la confusion entre le secours humanitaire et l'encouragement des filières d'immigration illégale.

Le parti socialiste, toujours prompt à récuperer les causes déjà bien enracinées dans l'opinion publique prend aussi la parole dans le débat, mais ayant moi-même "oeuvré" à l'époque sous Jospin, je n'ai pas confiance quand j'entends les personnes de cette même période s'offusquer de ce qu'elles toléraient alors en fermant les yeux (Martine était déjà là eh oui, et d'autres...) 

Tout çà pour vous dire qu'aujourd'hui marque une journée de mobilisation à laquelle je ne pourrai malheureusement pas participer, c'est pour cela que je répercute l'action à ma manière sur mon blog :

Objectif chiffre
pour 2011
de reconduites à la frontiere :
28000
Objectif chiffre
pour 2011
d’interpellations d’aidants :
5500 Plus de détails : ici

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nellym67 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines