Magazine Politique

Quand Sarkozy soutenait la violence

Publié le 07 avril 2009 par Dagrouik

On l'a un peu oublié, forcément ça date de 2007. Dans un discours à Lorient, Sarkozy alors candidat, avait tout simplement légitimé la violence lors de manifestations. Et oui, c'est du gros. A l'époque bien sûr les médias fainéants à la botte n'avaient pas réagit. Pourtant celui qui surfait sur l'insécurité comme vecteur politique, allait franchir une étape.

On trouve bien sur trace du discours sur le site Web de l'UMP. Cela va permettre à certains cons de se rafraichir la mémoire. Voici deux courts extraits, très parlant:


"Ici on ne brûle pas la voiture de son voisin, ici on ne se laisse jamais aller à la violence gratuite. Chez les marins, on ne fraude pas, on ne triche pas. Ici quand on manifeste, quand on recours à la violence, ce n’est jamais pour se distraire, ce n’est jamais pour nuire à autrui, c’est parce qu’on est désespéré, c’est parce qu’on n’a plus de recours et qu’on se sent condamné à la mort économique et à la mort sociale".

"Je veux le dire ici, aucune violence n’est acceptable dans la république, mais je ne mets pas, je ne mettrai jamais sur le même plan la colère des pêcheurs qui ne veulent pas mourir et la violence gratuite des fraudeurs et des voyous".

Et pour ceux qui ont des problèmes de lecture, voilà le prononcé qui seul fait foi selon la tradition. J'ai du regarder de nouveau ce discours lénifiant qui parle de moral, de civisme et de violence! C'est assez pénible vous l'imaginez. Il débite promesses et mensonges, c'était ça la grosse intox : la campagne présidentielle de Sarkozy qui promettait tout et n'importe quoi à quiconque pour être élu.


Quand Nicolas Sarkozy faisait l'aplogie de la violence
envoyé par dagrouik

Ainsi donc pour l'UMP selon qu'on vote pour elle ou pas, la violence peut devenir légitime. En effet nul doute que ce soutien à la violence comme moyen d'expression politique pour répondre à une menace de mort économique ou sociale. On est alors en droit de se demander si Christine Lagarde a suivi la campagne présidentielle. Elle a en effet déclaré ceci: "J'observe que rien ne peut se résoudre ni par violence, ni par les séquestrations, ni par des méthodes hors du droit". On remarquera rapidement que c'est en parfaite contradiction avec le message de 2007.

Et ceux et celles qui sont victimes de la crise et ont besoin d'etre écoutés pour des raisons morales comme il le dit dans cette vidéo. Vous avez une adresse: Palais de L'Elysée, Paris.


Votez pour ce billet sur Wikio!

Previous posts

  • La saloperie ça laisse des traces
  • Mépris
  • Je suis sponsorisé par Hortefeux
  • Tricher avec Wikio et le Manifesto du PSE.
  • RAF de VAL

Next posts

  • Couilles Molles

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :

Adresse email :

Site web (facultatif) :

Commentaire :

Recevoir les commentaires suivants par email

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Abonnement aux commentaires

S'abonner pour recevoir les commentaires suivants par email

URL de rétrolien : http://www.intox2007.info/index.php?trackback/1617


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines