Magazine Humeur

Pérou - Mémoire sélective

Publié le 07 avril 2009 par Drzz

  

-

Michel Garroté,  depuis Quito (Equateur),  mercredi 8 avril 2009   -   Les agences de presse et les médias vont vous raconter aujourd'hui mercredi 8 avril qu'un tribunal de Lima (Pérou) a condamné,  mardi 7 avril,  l'ancien président péruvien Alberto Fujimori à 25 ans de prison pour violations des droits de l'homme pendant sa présidence,  de 1990 à 2000.  Que les charges ont été prouvées "au-delà de tout doute raisonnable, pour cette raison le jugement est condamnatoire".  Que M. Fujimori, 70 ans,  était jugé pour son rôle d'instigateur présumé dans deux massacres de civils qui ont fait 15 morts en 1991 et 10 morts en 1992,  perpétrés par un "escadron de la mort" dans le cadre de la guerre et des opérations menées alors par l'Etat contre les "guérillas d'extrême gauche".
-
Ce que les agences et les médias ne vous diront pas forcément,  c'est que les soi-disant "guérillas d'extrême gauche" se résumaient essentiellement au "Sentier Lumineux" (Sendero luminoso),  une organisation terroriste maoïste genre Pol Pot,  organisation responsable de la mort de 70.000 personnes en 20 ans (contre 15 morts en 1991 et 10 morts en 1992,  soit 25 morts en tout,  pour Fujimori).  Je n'aime pas particulièrement les individus du style Fujimori.  Mais j'aime encore moins l'actuel président péruvien,  Alan Garcia,  qui ne fit rien contre le Sentier exterminateur dans les années 1980,  lorsqu'il fut,  lui,  Alan Garcia (déjà) président (une première fois).  Alan Garcia qui,  à l'époque,  s'était tiré en Colombie,  car accusé d'avoir accumulé la bagatelle de 4 millions de narcodollars durant ses années de présidence (je me trouvais au Pérou à l'époque...).  Depuis,  il y a "prescription" pour Alan Garcia et le voici (à nouveau) président.  Le sentier exterminateur s'est rendu coupable de crimes contre l'humanité.  Le vieux Fujimori,  péruvien d'origine japonaise,  n'était ni un tendre ni un vertueux.  Mais son procès sous la présidence d'Alan Garcia me fait rire.  Car si Fujimori à l´âge de 70 ans mérite 25 ans de prison,  alors Alan Garcia (et sa bonne femme) méritent au minimum 40 coups de fouet (chacun).
 

-

  


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines