Magazine

Monstres contre Aliens

Publié le 10 avril 2009 par Mrbrown

C’est le XXI ème Siècle ! Les films sortent avec de moins en moins d’acteurs, l’imagination n’a quasi plus de limite (à part celle du portefeuille) et la 3D se démocratise. Pas la 3D rouge et bleue des paquets de Chocapic, mais celle qui transcende l’écran et le développe en largeur et surtout en profondeur.
Car si le film est franchement sympathique (mais a du mal à tenir la distance avec la grande réussite de Dreamworks, Kung Fu Panda), c’est surtout la séance en 3D qui s’avère impressionnante et annonce une véritable révolution des séances cinés d’antan.
Le spectateur est au cœur du film, pris à parti par ses personnages, et une profondeur de champ incroyable. Ce genre de plus value devrait être la piste de travail pour lutter contre le piratage et redonner envie aux spectateurs de retourner au cinéma, plutôt que cette répression qui va à l’encontre des réalités du marché. Car aussi chouette que soit la diffusion en 3D, sa démocratisation est terriblement lente et s’avère un évènement anecdotique, jamais reconnu à sa juste valeur. Nous sommes en plein dans le cinéma du futur. In ne lui manque plus que des œuvres plus que des œuvres plus ambitieuses.
Monstres contre Aliens est une gentille comédie, inoffensive mais aux références savoureuses, et aux scènes d’actions impressionnantes.
A noter que la VF est aussi horripilante que d’habitude (malgré le peu de stars franco-françaises présentes) et que Julien Doré se débrouille beaucoup mieux que Louise Bourgoin.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mrbrown 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte